Aller au contenu principal

Oenologie
Quelle place pour les techniques soustractives d´enrichissement ?

Plus de 400 vinificateurs concentrent leur moût de raisin, au moyen des techniques soustractives d´enrichissement (TSE). Cette pratique novatrice ne fait pourtant pas encore l´unanimité.


Faut-il autoriser les techniques soustractives d´enrichissement sur tous les vins ? La question fait débat depuis plusieurs années. Ces techniques novatrices, communément appelées TSE, permettent de concentrer les moûts en éliminant une partie de l´eau qu´ils contiennent, par divers procédés physiques. D´un point de vue réglementaire, elles sont admises par l´OIV et la Communauté européenne, sous réserve de répondre aux dispositions en vigueur en matière d´enrichissement. En France, elles sont donc autorisées sur vins de table et de pays, mais pas dans toutes les appellations, certains décrêts d´appellation interdisant la concentration. A ce jour, le Bordelais, la Bourgogne, le Beaujolais ont le droit de concentrer. Des expérimentations sont menées dans d´autres appellations (Val de Loire, Savoie, Franche-Comté, Gaillac...).

L´Inao et certains professionnels craignent des dérives
Pour une grande majorité d´utilisateurs, l´intérêt qualitatif de ces techniques n´est pourtant plus à démontrer. Elles s´inscrivent dans une logique de qualité, concentrant non seulement les sucres mais aussi d´autres composés intéressants comme les arômes, les tanins, les anthocyanes. Le comité national de l´Inao et certains professionnels craignent cependant les dérives possibles liées à leur utilisation ou estiment que ces procédés, qui modifient la composition du moût, n´ont pas leur place dans l´élaboration de vins A.O.C.
Une chose est sûre, les TSE sont bien plus qu´une simple chaptalisation. Elles coûtent aussi beaucoup plus cher.
©C. Bioteau

Légende - L´osmose inverse (photo) est une des trois techniques soustractives d´enrichissement qui permettent de concentrer les moûts. Les deux autres sont l´évaporation sous vide (ou basse température) et l´évaporation à pression atmosphérique.





Réussir Vigne de juin consacre 8 pages à ce sujet des TSE.
Le dossier présente les différentes techniques et donne la parole aux professionnels. Avis de l´Inao, de l´ITV, témoignage d´un viticulteur pionnier dans le Beaujolais... intérêt pour certains, craintes pour d´autres. Avec en toile de fond une question : quelle serait la réaction du consommateur face à ces innovations techniques ?

Les plus lus

Le fonds d'urgence annoncé par Marc Fesneau en réponse à la crise viticole et aux manifestations vient d'être mis en place.
Fonds d’urgence viticole : attention, les délais sont serrés !

Promis par le ministre de l’Agriculture suite aux manifestations, le fonds d’urgence est désormais opérationnel. Il est ouvert…

« Le risque de lancer une telle procédure s’évalue au cas par cas », Maître Louis Lacamp, avocat du viticulteur Rémi Lacombe

Les négociants bordelais Cordier et Maison Ginestet ont été condamnés le 22 février à verser 350 000 € au viticulteur Rémi…

Crise viticole : Marc Fesneau annonce un plan de 230 millions d'euros

Invité ce mercredi 31 janvier sur Sud Radio, le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau a dévoilé les mesures du plan viticole…

Pellenc lance le châssis polvalent économique et évolutif Combiviti.
Pellenc Combiviti - Un châssis porte-outils économique et évolutif

Pellenc complète son offre en châssis polyvalents, avec un modèle d'entrée de gamme et évolutif.

Le pulvé autonome Kfast est doté de quatre roues motrices et directrices.
Kubota/Fede - Un pulvérisateur automoteur et autonome pour les vignes et vergers

Kubota présente un robot de pulvérisation, le Kfast. 

agriculteur remplissant le réservoir de gasoil du servant de ferme. gazole non routier. gaz-oil. carburant. GNR. valet de ferme JCB.
Fiscalité : ce qui change pour les viticulteurs en 2024

Parmi les dispositions votées dans la loi de finances pour 2024, plusieurs peuvent concerner les exploitations viticoles. Le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole