Aller au contenu principal

Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?

Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à suivre dans les jours et semaines après l’épisode.

Intervenir immédiatement n'est pas la meilleur chose à faire dans le cas de dégâts causés par le gel en vigne.
© X. Delbecque

Face au spectacle de désolation laissé par le gel, on a envie d’intervenir pour sauver ce qui est sauvable et aider la plante en souffrance. Mais quoi faire ? Que ce soit à l’Institut Coopératif de la Vigne et du Vin (ICV) comme à la Chambre d’agriculture du Var, la première préconisation est de ne pas intervenir tout de suite, d’attendre quelques jours et de faire un bilan pour évaluer plus précisément l’intensité des dégâts. « Si les pousses ont entièrement gelé, elles tombent après avoir séché. Les bourgeons secondaires et les bourgeons du vieux bois repartent ensuite », explique-t-on à l’ICV. Si les dégâts concernent moins de 20 % des pousses, les deux instituts insistent sur le fait de ne prévoir aucune intervention spécifique. De même si l’intensité est supérieure mais que les pousses sont totalement gelées de haut en bas : « il n’y a malheureusement rien à faire », regrettent les conseillers varois.

Une repousse incontrôlée et buissonnante empêche la formation de beaux bois

Il sera pertinent d’intervenir en revanche si les pousses sont partiellement nécrosées, afin d’éviter une repousse anarchique et de faciliter la taille hivernale suivante. Il s’agit dans ce cas de passer avec un sécateur ou une paire de ciseaux pour couper à la base des rameaux, sans les arracher. Cela favorisera ainsi la sortie de rameaux suffisamment vigoureux pour la prochaine taille. Concernant les apports, l’ICV préconise un azote foliaire seulement dans le cas où plus de 50 % des pousses sont atteintes, à réaliser en même temps que le premier traitement phytosanitaire ou bien dès que la végétation sera suffisamment développée dans le cas des parcelles touchées à 100 %. La Chambre d’agriculture du Var de son côté ne juge pas forcément cet apport utile. L’ICV invite également à maintenant une bonne protection phytosanitaire au cours de la saison et à partir de la floraison, si les parcelles sont équipées de l’irrigation, « réaliser en saison des apports généreux et précoces ».

 

Lire aussi : Gel 2021 : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?
Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à…
Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Le feuilleton concernant les conditions d'emploi du glyphosate continue. Pour l'heure, il sera restreint à 450 g/ha/an sans limitation de surface sous le rang. © X. Delbecque
Glyphosate : la règle des 20 % de la surface supprimée en vigne

En octobre dernier, l’Anses donnait les…

Le réglage de la profondeur de travail et le centrage sont déterminants pour optimiser le désherbage mécanique. © IFV
Les clés pour réussir le désherbage mécanique en vigne
Adopter le désherbage mécanique du cavaillon est beaucoup plus qu’une simple substitution de technique. Il s’agit d’élaborer une…
Le Zéowine est issu d'un compostage de zéolite avec des sous produits de la filière, dans une démarche d'économie circulaire. © Twitter/Life Zeowine project
Associer zéolite et compost pour diminuer le stress hydrique
À l’occasion du congrès Enoforum, en février dernier, des chercheurs italiens ont présenté leurs résultats concernant l’…
Les barrettes en matière plastique se montrent moins sensibles à la casse que certaines versions métalliques sur le long terme. © J.-M. Leclercq
Relevage des vignes : s’équiper pour gagner en efficacité
Le relevage manuel reste une opération longue, récurrente et fastidieuse. Heureusement, les solutions techniques évoluent pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole