Aller au contenu principal
Font Size

AOP et IGP
Origine et segmentation, un pari difficile

Après la réécriture des cahiers des charges des vins à indication géographique, la Commission européenne demande à ces derniers de prouver leur lien à cette origine. Une occasion, estiment certains, de redéfinir ce qu’est une AOP et de faire le ménage dans une offre qui manque cruellement de lisibilité pour le consommateur.

« Un vin juste doit avoir la gueule de l’endroit où il est né et les tripes du bonhomme qui l’a fait naître » dit Jacques Puisais. Reste à le prouver sur le papier comme le demande Bruxelles
« Un vin juste doit avoir la gueule de l’endroit où il est né et les tripes du bonhomme qui l’a fait naître » dit Jacques Puisais. Reste à le prouver sur le papier comme le demande Bruxelles
© P. Cronenberger

« Un vin juste doit avoir la gueule de l'endroit où il est né et les tripes du bonhomme qui l'a fait naître » : telle est la définition d'un vin de terroir que propose Jacques Puisais, œnologue réputé. Une définition drôle et enlevée  mais qui ne suffira sans doute pas à convaincre totalement la Commission européenne sur le lien qu'un vin peut entretenir avec son origine. Car après avoir bâti, lors de la dernière réforme de l'OCM (Organisation commune de marché) une nouvelle segmentation de l'offre qui distingue les vins à indication géographique dont les AOP (ex-AOC) et les IGP (ex-vins de pays), des vins sans indication géographique, cette même Commission demande aux premiers, dans le cadre de la réforme des signes de qualité,  de prouver pour les AOC demandant leur reconnaissance en AOP leur lien au terroir et pour les ex-vins de pays désireux d'obtenir l' IGP, leur lien au territoire. La contrepartie en étant une protection de ces indications géographiques au plan international. SÈVE, une association de vignerons qui milite depuis ses origines pour « obtenir une refondation des AOC sur cette éthique : qualité, originalité, respect de l'environnement, agriculture durable et solidaire, respect du consommateur » s'inspirant des thèses élaborées par feu  l'ancien président du comité vins de l'Inao, René Renou, a sauté sur l'occasion pour demander une révision de la segmentation de l'offre française, la fin du tout AOC (AOC qui représentent aujourd'hui plus de 50 % de cette offre) ce qui pourrait donner les moyens d'une sortie de crise qualitative. «  Les consommateurs ont besoin d'indications fiables sur ce lien réel au terroir. L'enjeu de l'écriture du lien au terroir est une réflexion sur la nature de ce lien et la redéfinition des conditions de son expression dans les vins. Une partie des vins actuellement en AOC doit passer en IGP, et les vins d'AOC passant en AOP doivent l'obtenir par cette exigence accrue dans leur rapport au terroir », indique Patrick Baudoin, secrétaire général de Sève. Ainsi, pourquoi ne pas imaginer que l'AOC bordeaux, Languedoc, Bourgogne pourrait rejoindre la catégorie des IGP...

SEVE n'est pas seule à penser qu'il faudrait profiter de cette opportunité d'une relecture du lien à l'origine pour revisiter la segmentation de l'offre.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Certains constructeurs disposent de plusieurs offres pour une même puissance de tracteurs. © New Holland
Un tracteur haut de gamme ou deux low cost ?
Entre un tracteur d’entrée de gamme et un tracteur tout équipé, les prix peuvent aller du simple au double, voire au triple.…
Ecoceps
L'Ecocep revient sur le marché des interceps viticoles
Un an après la fermeture de CGC Agri, trois anciens salariés ont repris le brevet de l'Ecocep pour relancer cet outil de travail…
Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
distillation de rebèches et jus de presse champagne
L’aide à la distillation de crise est lancée pour la filière vin
Le conseil spécialisé Vins de FranceAgriMer, qui s’est réuni le 3 juin, a acté les conditions d’application de l’aide à la…
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?
Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole