Aller au contenu principal

beaujolais-beaujolais villages
Nouveau chef d’orchestre à la tête de l’ODG

L’ODG des beaujolais/beaujolais villages vient de désigner son nouveau président. Daniel Bulliat, 59 ans, vigneron en beaujolais, beaujolais villages et dans les crus, a été élu le 3 juin, pour son côté fédérateur. Et pour son expérience, puisqu’il a déjà été président et vice-président de la même ODG entre 2008 et 2012, et a siégé à l’Inao.

Pour son nouveau mandat, le président se fixe plusieurs objectifs. « En premier lieu, je souhaite restaurer l’unité dans le vignoble, annonce-t-il. Il y a plein de bons éléments, il faut les faire travailler ensemble. Je connais bien la présidente de l’ODG des crus, cela devrait faciliter les choses pour renouer avec les crus et de travailler de concert avec eux. »

Modifier le coefficient de 0,5

Autre challenge : gérer la restructuration. Car avec la dissolution de l’UVB (Union des vignerons du Beaujolais), l’ODG va devoir embaucher, même si Daniel Bulliat compte bien s’organiser « avec les crus et peut être arriver à avoir quelqu’un en commun, notamment pour porter les dossiers importants ». Car des dossiers importants, il devrait y en avoir. Le président entend modifier le coefficient de 0,5, qui permet à chaque vigneron de destiner l’équivalent de 50 % de son domaine au beaujolais nouveau, et obtenir des mentions valorisantes : pierres dorées pour les beaujolais de garde, et les noms de communes accolés à beaujolais villages pour ces derniers. « Le but est que nous soyons identifiés comme étant autre chose que du beaujolais nouveau, surtout en France et en Europe », argumente le vigneron. Connaissant bien les arcanes de l’institut, il espère obtenir le feu vert de l’Inao sur ces deux dossiers pour les vendanges 2017.

Parallèlement à ces gros chantiers, Daniel Bulliat est favorable à une poursuite de la restructuration et de la diversification (blancs, rosés et effervescents), ainsi qu’à une intégration des problématiques environnementales. Un vaste programme en somme !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
La société S.Delafont Barrels commercialise des fûts inox de 320 l à 1650€ HT. Il est possible de financer pour partie l'achat de ces contenants via la subvention "innovation" de FranceAgriMer © J. Gravé
Les fûts se mettent à l'inox
La société gardoise S. Delafont Barrels conçoit et commercialise des fûts de 320 litres en acier inoxydable. Favorisant la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole