Aller au contenu principal

beaujolais-beaujolais villages
Nouveau chef d’orchestre à la tête de l’ODG

L’ODG des beaujolais/beaujolais villages vient de désigner son nouveau président. Daniel Bulliat, 59 ans, vigneron en beaujolais, beaujolais villages et dans les crus, a été élu le 3 juin, pour son côté fédérateur. Et pour son expérience, puisqu’il a déjà été président et vice-président de la même ODG entre 2008 et 2012, et a siégé à l’Inao.

Pour son nouveau mandat, le président se fixe plusieurs objectifs. « En premier lieu, je souhaite restaurer l’unité dans le vignoble, annonce-t-il. Il y a plein de bons éléments, il faut les faire travailler ensemble. Je connais bien la présidente de l’ODG des crus, cela devrait faciliter les choses pour renouer avec les crus et de travailler de concert avec eux. »

Modifier le coefficient de 0,5

Autre challenge : gérer la restructuration. Car avec la dissolution de l’UVB (Union des vignerons du Beaujolais), l’ODG va devoir embaucher, même si Daniel Bulliat compte bien s’organiser « avec les crus et peut être arriver à avoir quelqu’un en commun, notamment pour porter les dossiers importants ». Car des dossiers importants, il devrait y en avoir. Le président entend modifier le coefficient de 0,5, qui permet à chaque vigneron de destiner l’équivalent de 50 % de son domaine au beaujolais nouveau, et obtenir des mentions valorisantes : pierres dorées pour les beaujolais de garde, et les noms de communes accolés à beaujolais villages pour ces derniers. « Le but est que nous soyons identifiés comme étant autre chose que du beaujolais nouveau, surtout en France et en Europe », argumente le vigneron. Connaissant bien les arcanes de l’institut, il espère obtenir le feu vert de l’Inao sur ces deux dossiers pour les vendanges 2017.

Parallèlement à ces gros chantiers, Daniel Bulliat est favorable à une poursuite de la restructuration et de la diversification (blancs, rosés et effervescents), ainsi qu’à une intégration des problématiques environnementales. Un vaste programme en somme !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Jean-Michel Boursiquot : « Les variétés résistantes issues d’hybridations interspécifiques ne peuvent pas être considérées comme des cépages de Vitis vinifera"
Suite au statut de Vitis vinifera confirmé pour les variétés résistantes Inrae-ResDur par l’Office communautaire des variétés…
[VIDEO] Vignes gelées : objectif bois de taille !
Après un gel conséquent, il est important de s’occuper des rameaux restants ou qui repoussent, afin d’assurer la pérennité du cep…
Lee touffes de soies blanches sur le pourtour de l’abdomen différencie le scarabée japonais adulte des autres coléoptères présents en France. © D. Cappaert/MSU
Le scarabée japonais, ravageur aux portes de l'Hexagone
Le scarabée japonais n’a pas encore été détecté en France. Cet insecte classé organisme de quarantaine prioritaire est sous haute…
Les variétés résistantes artaban, voltis, floreal et vidoc aux portes des vins AOC
Les quatre variétés résistantes Inrae-ResDur ont été confirmées comme étant des espèces de type Vitis vinifera par l’Office…
Les vignobles de Vouvray et de Champagne touchés par la grêle
Ce jeudi 3 juin dans la soirée, un fort orage de grêle a touché quatre communes de l’appellation Vouvray. Un épisode similaire a…
Prix des vignes 2020 : 4 points à retenir
Le bilan annuel établi par le groupe Safer sur les transactions de terres agricoles en 2020 montre un fort impact de la crise…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole