Aller au contenu principal

« On ne se débarrassera pas des gels tardifs en vigne avec le changement climatique »

Les scientifiques européens de World Weather Attribution se sont penchés sur les liens entre l’épisode de gel d’avril dernier, particulièrement ressenti dans les vignes françaises, et le changement climatique. Les résultats présentés le 14 juin confirment que l’avancée du démarrage de la végétation des vignes augmente fortement la probabilité de dommages liés à des gels tardifs.

Selon les chercheurs du World weather attribution, la probabilité d'un gel dans une période de démarrage végétatif augmente de 40% avec une hausse des températures de 2°C par rapport à une situation sans changement climatique.
© JC. Gutner Archives

Les chercheurs réunis au sein du World weather attribution (programme d’étude sur les effets possibles du changement climatique) ont cherché à cerner la part du changement climatique dans l’épisode historique de gel d’avril 2021 à partir de simulations issues de modèles climatiques.  

Le changement climatique rend les vagues de grand froid moins fréquentes

Si l'on fait abstraction des effets du changement climatique, selon les chercheurs, la chute des températures aurait pu être encore plus basse de 1,2°C en moyenne (entre 0,7°C et 1,6°C). Le changement climatique rend donc les épisodes de grand froid moins probables. Les chercheurs estiment que de tels épisodes se produisaient une fois tous les 10 ans avant le changement climatique mais qu'ils ont maintenant " une période de retour d’environ 160 années ».

Le décalage de la période végétative au coeur du problème

Ce qui pose problème c’est donc la conjonction de gel, même moins froid qu’avant, avec l’avancée avérée du début de la période végétative.

« L’effet lié au recul au démarrage de la saison domine par rapport à l’effet de la chute des températures en avril », souligne Robert Vautard, chercheur au CNRS, directeur de l'Institut Pierre-Simon Laplace. La vigne en pleine croissance se retrouve exposée à des températures parfois plus basses lors des épisodes de gel.

L’étude a évalué le phénomène avec l’indicateur du degré jour de croissance (DJC). Obtenu en additionnant les températures moyennes quotidiennes, il reflète la quantité de chaleur accumulée par les plantes tout au long de la saison de croissance. Dans les régions étudiées*, le DJC correspondant au début de la croissance de la vigne se situe entre 250°C et 350°C. L'étude observe que les températures minimales ont diminué en moyenne de 2°C quand le DJC franchit le seuil de 250°C. Ce même écart moyen de 2°C se constate sur la période entre 250°C et 350°C.

Lire aussi : En Anjou, des essais prometteurs de voile d'hivernage pour protéger les vignes du gel.

 « Plus il fait chaud, plus le risque de gel augmente »

 « Plus il fait chaud, plus le risque de gel augmente », résume Nicolas Viovy  chercheur au CEA et à l'Institut Pierre-Simon Laplace. Il rappelle que de nombreuses observations phénologiques montrent une avancée de 15 jours depuis les années 80 et souligne le contraste entre la rapidité du changement climatique et l’échelle de temps très longue avec laquelle les plantes s’adaptent par un processus de sélection.

« On ne se débarrassera pas des gels tardifs avec le changement climatique, résume Robert Vautard. Il va falloir s’en prémunir Il indique aussi que les zones qui s’ouvrent aujourd'hui à la viticulture grâce au changement climatique ne seront pas plus épargnées par le phénomène.

Selon les calculs des scientifiques, la probabilité d’incidence d'un gel dans une période de démarrage végétatif augmente de 40% avec une hausse des températures de 2°C (par rapport à une situation sans changement climatique).

* Cette étude qui analyse l'influence humaine sur la survenue d'épisode de gel comme celle d'avril 2021 s'est centrée sur une zone incluant sur la Champagne, la vallée de la Loire et la Bourgogne. Elle a été réalisée un groupe international de scientifiques de l'Institut Pierre-Simon Laplace (issus du CNRS et CEA), de l'Institut météorologique royal des Pays-Bas, de l'Université d'Oxford, de l'Institut Max Planck de biogéochimie d'Iéna et de Météo-France.

Lire aussi : Avalanche d'innovations contre le gel

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation du traitement à l'eau chaude est renforcée. © J. Grosman
La lutte contre la flavescence dorée redéfinie par un nouvel arrêté
Un arrêté publié au Journal Officiel le 27 avril 2021 définit les méthodes de surveillance et de protection de la vigne contre la…
3 conseils pour vinifier en rouge à partir de vignes gelées
Lors d’un webinaire le 22 juin dernier, l’ICV livrait ses conseils pour vinifier des raisins de qualité très hétérogène,…
L'entreprise Alatache rend possible le travail du sol sur des parcelles inaccessibles aux machines grâce au treuil. © X. Delbecque
Des solutions pour mécaniser les vignes en fortes pentes
La chambre d’agriculture de l’Ardèche a organisé en avril dernier une journée consacrée aux solutions pour les fortes pentes.…
L’Alouette lulu aime se percher sur des piquets de vigne. © A. Bossus
L’Alouette lulu, oiseau emblématique des vignobles
Cette alouette se repère au printemps grâce à son chant, « lululu », qui lui a valu son nom. Des mesures de préservation peuvent…
Un semoir à engrais verts pour chenillette fait maison
Teddy Martin, viticulteur à Janvry dans la Marne, a confectionné un semoir à engrais verts pour sa chenillette, sur la base d’un…
7 chiffres à retenir sur la viticulture bio en 2020
L’Agence bio a dévoilé son rapport sur le marché du bio à la production et à la consommation en 2020. Le vin fait toujours partie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole