Aller au contenu principal
Font Size

Logiciel
Mieux gérer l’assemblage des vins blancs

L’OUTIL D’ASSEMBLAGE DES VINS BLANCS
développé par le laboratoire Nyseos sera présenté lors du Vinitech et définitivement opérationnel au printemps 2013. Le logiciel et les services associés seront disponibles via un service web.
L’OUTIL D’ASSEMBLAGE DES VINS BLANCS
développé par le laboratoire Nyseos sera présenté lors du Vinitech et définitivement opérationnel au printemps 2013. Le logiciel et les services associés seront disponibles via un service web.
© Nyseos

Le laboratoire Nyseos, spécialisé dans l’analyse des arômes du vin, a conçu un outil d’aide à la réalisation de l’assemblage, parallèlement à la mise au point d’une méthode d’analyse permettant de dresser une carte d’identité aromatique des vins. “ Nous avons développé un logiciel, Kallosmé, permettant de proposer des solutions d’assemblage des vins blancs à partir de l’analyse des arômes et des paramètres œnologiques classiques tout en intégrant des paramètres économiques comme le coût de production par exemple. L’outil permet ainsi, à partir de ces données et de la proposition d’assemblage, de donner une prédiction du vin assemblé, à la fois sur le profil aromatique potentiel obtenu, sur les paramètres classiques comme les sucres résiduels ou le degré d’alcool, tout en respectant les contraintes de volumes et de coûts si tel est le souhait du producteur ”, explique Laurent Dagan, responsable du laboratoire Nyseos. Le tout est de fournir un échantillon de référence, qui peut être un vin issu d’un premier assemblage ou un vin de l’année précédente, dont on souhaite reproduire le profil aromatique. “Si les différents vins bruts ne permettent pas une reproduction identique du vin de référence, le logiciel propose les solutions les plus proches de l’objectif ”, précise-t-il.


Validé sur le terrain


L’outil a été testé par les Cave et Vignobles du Gers, partenaires du projet. “ Comparé à l’œnologue qui travaille en séquence lors des assemblages, le logiciel donne d’emblée plusieurs propositions d’assemblages à partir de toutes les cuvées brutes disponibles ce qui supprime l’étape de présélection que fait généralement l’œnologue et optimise finalement la sélection des vins pour plusieurs assemblages. Les propositions du logiciel ont été validées par dégustation et plébiscitées ”, ajoute Laurent Dagan. Seule limite : l’outil ne fonctionne pas encore sur les vins rouges. “ Il faudrait pour cela intégrer les paramètres de couleur et d’astringence et ce n’est pas le cas. ” Des essais sur rosés ont montré un bon fonctionnement du logiciel sur les arômes mais un travail sur l’objectif couleur reste à mener.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole