Aller au contenu principal

Oenologie
L´existence des levures de terroir controversée

Les levures de terroir existent-elles ? A priori non pour la majorité de nos chercheurs.


«L´idée séduisante qui voudrait qu´on associe une levure particulière à un terroir donné et à l´identité des vins qui y sont produits n´a pas de fondement scientifique », affirme Bruno Blondin, maître de conférence à l´Inra-Ensam de Montpellier. Les études menées jusqu´à présent montrent qu´on peut retrouver une même souche de levure dans différents terroirs et que, dans chaque terroir, on isole de multiples souches qui sont toutes très instables d´une année sur l´autre. En cave, une fermentation spontanée est assurée soit par une seule soit par plusieurs souches dominantes. Une même souche peut par exemple réaliser une fermentation pendant plusieurs années et disparaître ensuite.

Un impact aromatique sur les vins blancs er rosés
Les levures indigènes ne seraient pas non plus nécessairement « les plus aptes » pour conduire un vin à sa qualité optimale. « Une souche indigène ne domine, dans une cuve donnée, que parce qu´elle y a des propriétés de croissance et de résistance supérieures à ses congénères, indépendamment de son impact sur la qualité finale du vin fermenté. »
Et quid de la typicité ? Les souches sélectionnées uniformisent-elles les vins, comme le déclament certains consommateurs ? Là, il y a levures et levures. « Certaines souches d´une relative neutralité respectent les qualités de la matière première. D´autres sont connues pour avoir un impact aromatique sensible sur les vins », explique Bruno Blondin. Un impact observé davantage sur les vins blancs et rosés que sur les rouges élevés, s´accordent à dire nombre de vinificateurs. Sur rouges, d´autres facteurs comme le choix de la technique d´extraction et de vinification, contribuent davantage à la qualité du vin.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Grégoire dévoile la GT3, sa nouvelle machine à vendanger tractée
Bénéficiant de nombreuses améliorations des grandes sœurs automotrices, les machines à vendanger Grégoire GT3 prennent la place…
L'épopée des vignerons, documentaire diffusé sur France
La grande histoire des vignerons contée en images
France 3 a diffusé le 7 septembre dernier « L’épopée des vignerons », un documentaire passionnant réalisé par Emmanuelle…
Pellenc lance l'Optimum 240, un enjambeur à cabine centrale pour une bonne visibilité au travail du sol.
Pellenc - L'enjambeur Optimum 240 conjugue visibilité et maniabilité
  Pellenc dévoile un nouvel enjambeur, l'Optimum 240, à l'occasion du salon Viti Vini 2022.
La vanne est vissée à quatre endroits au conquêt.
[Astuce] « J’ai mis une vanne sur mon bac de remontage dans mon chai de vinification »
Georges Paire, du domaine des Pothiers à Villemontais, dans la Loire, a installé une vanne sur son bac de remontage, pour éviter…
La rafle, quand elle est bien utilisée, apporte fraîcheur et complexité. De plus en plus de vignerons y reviennent.
La rafle de raisin, une matière avec de nombreux atouts
Moins d’alcool et plus de complexité, c’est ce qu’apporte la vinification avec les rafles quand elle est bien maîtrisée.…
Vinitech Sifel - Les trophées de l'innovation du palmarès 2022
Le salon Vinitech Sifel vient de dévoiler son palmarès de l'innovation. Découvrez les lauréats en viticulture et oenologie.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole