Aller au contenu principal
Font Size

Ardèche
Les Vignerons ardéchois s’engagent à protéger la faune

L’Union des vignerons ardéchois a annoncé la signature d’une convention de partenariat avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) Auvergne-Rhône-Alpes. Un choix stratégique pour l'Union qui envisage le basculement de la totalité de son vignoble en Haute Valeur Environnementale (HVE) d'ici 2025.

Les nichoirs à chauve-souris, installés en 2018, ont initié le partenarait entre l'Union des Vignerons Ardéchois et la LPO.
© A.MARECHAL

La convention signée avec la LPO apparaît comme la suite logique du partenariat entre les deux structures, initié en 2018 suite à l'installation de nichoirs à chauve-souris dans le vignoble coopératif. " Nos nichoirs étaient inhabités et nous ne comprenions pas pourquoi. Nous avons donc contacté la LPO pour comprendre ce qui n'allait pas ", indique Amandine Maréchal, responsable communication des Vignerons Ardéchois. La signature de la convention officialise donc une relation qui permet d'un côté aux vignerons de bénéficier de l'expertise de la LPO, et de l'autre à la LPO de couvrir un territoire d’action plus vaste. En somme, un partenariat gagnant-gagnant.

Sensibiliser le grand public à la préservation de la faune

Dans le détail, la convention s'articule autour de trois axes principaux. « Deux axes visent à sensibiliser le grand public sur la protection de la faune et prévoient l’installation de deux refuges LPO, dont l’un servira de support à diverses animations pédagogiques d’ici fin 2019 », a détaillé la responsable communication. L'acquisition de ces refuges a été rendu possible grâce à un financement participatif. Le troisième, plus stratégique, cible les adhérents de l’union. « Nous proposerons des formations sur la création d’habitats aux abords des parcelles. Nous espérons ainsi sensibiliser davantage nos adhérents à la préservation de la biodiversité, et atteindre notre objectif de 300 ha en bio d’ici 2025 », a complété Amandine Maréchal. Un travail initié par l'Union a travers l'instauration de la charte "Ardèche par nature" en 2016. La structure a l'ambition d'atteindre 100 % du vignoble en HVE à cette même échéance.

Observer et recenser les espèces présentes dans le vignoble

Pour l'heure, la première phase du partenariat a débuté. Depuis le printemps, la LPO  observe et recense les espèces animales présentes sur le site de Sauveplantade. " L'idée est qu'ils puissent rapidement nous indiquer les facteurs sur lesquels jouer pour augmenter la présence de ces espèces, et leur diversité ", explique Amandine Maréchal. Jumelles, mais aussi pièges-photos et enregistreurs d'ultra-sons sont autant d'outils qui permettent ainsi à la LPO d'enrichir sa base de données participative sur les espèces présentes dans les vignes. Ces observations contribuent à assurer la sauvegarde des espèces sauvages et de leurs habitats.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Certains constructeurs disposent de plusieurs offres pour une même puissance de tracteurs. © New Holland
Un tracteur haut de gamme ou deux low cost ?
Entre un tracteur d’entrée de gamme et un tracteur tout équipé, les prix peuvent aller du simple au double, voire au triple.…
Ecoceps
L'Ecocep revient sur le marché des interceps viticoles
Un an après la fermeture de CGC Agri, trois anciens salariés ont repris le brevet de l'Ecocep pour relancer cet outil de travail…
distillation de rebèches et jus de presse champagne
L’aide à la distillation de crise est lancée pour la filière vin
Le conseil spécialisé Vins de FranceAgriMer, qui s’est réuni le 3 juin, a acté les conditions d’application de l’aide à la…
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?
Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole