Aller au contenu principal

Les rafles de raisin, matériau d’ébénisterie

Fabien Godefrin transforme la rafle de raisin en un matériau avec lequel il crée des pièces de décoration d’intérieur. Il imagine désormais des réalisations de plus grande dimension.

Fabien Godefrin a mis au point un procédé lui permettant de créer de nombreux objets à partir des rafles de raisin.
Fabien Godefrin a mis au point un procédé lui permettant de créer de nombreux objets à partir des rafles de raisin.
© F. Godefrin

Fabien Godefrin, qui se présente comme ébéniste créateur et sculpteur, a mis au point un procédé qui lui permet de travailler la rafle de raisin presque comme du bois normal, pour créer des objets de décoration d’intérieur. Qu’il s’agisse de tableaux, d’abat-jour, d’appliques murales, de paravents ou de plateaux de table, toutes ses créations sont des pièces uniques.

« En visitant une exposition d’artisans, il y a une vingtaine d’années, j’ai été très attiré par le travail d’une femme qui tissait toutes sortes de matières végétales avec un vieux métier à tisser, précise-t-il. Elle en faisait des sortes de tentures, auxquelles elle ajoutait de la peinture et de la rafle de raisin. J’ai trouvé le rendu de ce matériau très beau et cela m’a donné envie de l’utiliser pour des créations en trois dimensions. Je voulais jouer sur les effets de projection de la lumière à travers cette matière. »

Un matériau qui le relie à son enfance

Cette attirance pour la rafle de raisin n’est sans doute pas le fruit du hasard. Fabien Godefrin, qui vit à Digoin, à 80 km à l’ouest de Mâcon en Saône-et-Loire, est en effet petit-fils de vigneron. Et même si son grand-père, désormais quasi centenaire, ne possède plus de vigne, l’artiste se souvient qu’enfant, il aimait participer aux vendanges. Aujourd’hui, l’odeur des caves et des tonneaux lui rappelle toujours ces bons moments.

 

 
La rafle peut rester ajourée ou devenir très dense selon l'épaisseur compactée.
La rafle peut rester ajourée ou devenir très dense selon l'épaisseur compactée. © F. Godefrin

Concrètement, il commence par faire sécher des rafles fraîches, récupérées chez un voisin vigneron. Ensuite, il les réhydrate jusqu’à ce qu’elles soient imbibées à cœur. Puis il les met en forme en les compactant avec plus ou moins de pression dans des moules qui, la plupart du temps, sont des objets de récupération. Pour les formes rondes par exemple, les grosses boules transparentes de Noël font merveille. Il trempe ensuite les rafles dans un liant de sa fabrication, dont il garde le secret. Après égouttage et durcissement, elles atteignent la rigidité recherchée tout en se maintenant dans la forme souhaitée.

 

 
Les formes sont données par des moules, le plus souvent de récupération.
Les formes sont données par des moules, le plus souvent de récupération. © F. Godefrin

Des projets de diversification

Fabien Godefrin envisage d’autres usages pour ce matériau. Il pense par exemple à des produits dérivés que les vignerons pourraient proposer à leurs clients dans le cadre de leur activité œnotouristique, porte-savon, porte-téléphone… les idées ne manquent pas. Reste à trouver la bonne.

Mais il imagine aussi des réalisations de grande taille. « J’aimerais faire une pièce d’exception, comme un luminaire de 2 mètres de haut en forme de grappe de raisin. J’aimerais aussi travailler avec des architectes pour aménager des salles de dégustation, créer des bornes d’accueil, des tables, des crachoirs habillés et pourquoi pas aussi des cloisons. Mais dans ce cas, je ne peux pas me lancer seul. Il me faut d’abord une commande », projette le créateur.

La rafle ainsi travaillée s’apparente au bois mais elle reste ajourée

Pour en savoir plus : https://www.fabiengodefrin.com

Les plus lus

Le Biogel d’AquaGreen Protect est pulvérisé sur la vigne sous forme de mousse. En séchant, cette dernière protégerait la vigne du gel.
Lutte contre le gel de la vigne : deux nouveaux produits un peu givrés

Deux firmes viennent de lancer des produits visant à lutter contre le gel de la vigne via la création d’une gangue protectrice…

Le poudrage est souvent réservé à la période sensible.
Soufre poudre ou mouillable : les critères de choix en vigne
Bien que le soufre mouillable ait de nombreux avantages en termes d’emploi, la forme en poudre n’est pas à négliger. Elle permet…
Certains constructeurs combinent une tondeuse à une rogneuse.
Les rogneuses traînées, synonymes de productivité

Les rogneuses traînées sont des machines offrant de bons débits de chantier, adaptées à des surfaces minimales de 30 à 40…

Fabien Marie, viticulteur en Charente-Maritime : « La rogneuse traînée est incomparable en termes de maniabilité dans les tournières. »
« Je gagne en débit de chantier avec ma rogneuse traînée »

Viticulteurs et entrepreneurs en Charente-Maritime, Laurent et Fabien Marie sont équipés de deux rogneuses traînées. Un…

René Becker, consultant et formateur indépendant, spécialiste de la biodynamie.
« En 100 ans, la viticulture en biodynamie n’a jamais été aussi actuelle »

René Becker, consultant et formateur en biodynamie, dresse un bilan et des perspectives pour la biodynamie à l’occasion du…

Le biochar épandu au pied des vignes permet d'améliorer la rétention en eau, selon des observations récentes.
Quels produits utiliser contre la sécheresse en viticulture ?

Qu’ils agissent sur la plante pour les biostimulants, ou sur le sol pour les biochars, il existe des leviers pour aider la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole