Aller au contenu principal

Les pépiniéristes se lancent dans la certification HVE

Réunie à Cognac les 29 et 30 octobre pour son assemblée annuelle, la Fédération française de la pépinière viticole (FFPV) a fait le constat que la compétitivité des pépinières, basée sur la qualité sanitaire, doit désormais intégrer aussi l’aspect environnemental.

Lors de son 17e congrès, la FFPV a fait le point sur l'actualité de la filière. Les préoccupations environnementales font parties des priorités. La filière souhaite développer la certification HVE. © Vinconnexion/FFPV
Lors de son 17e congrès, la FFPV a fait le point sur l'actualité de la filière. Les préoccupations environnementales font parties des priorités. La filière souhaite développer la certification HVE.
© Vinconnexion/FFPV

"La certification environnementale sera demain le standard d’ouverture à certains marchés ; c’est déjà le cas dans certains bassins viticoles. Demain l’accès aux plans de compétitivité passera par les réponses de nos exploitations à l’agroécologie", a lancé David Amblevert, le président de la FFPV. "Nous étudions la possibilité de répondre aux critères HVE. On a des demandes de la part de nos clients", précise Pierre-Denis Tourette, le secrétaire général de la FFPV. Dans sa région Auvergne Rhône-Alpes, la démarche est testée sur "3 ou 4 pépinières pilotes". Certains pépiniéristes, par ailleurs viticulteurs, se sont déjà lancés, puisque la HVE certifie une entreprise. C’est en évoquant ces enjeux environnementaux que David Amblevert a resitué le soutien de la filière à la démarche de créations variétales "qui doivent satisfaire les objectifs de diminution des intrants et d’adaptation aux évolutions climatiques". Les cépages résistants ResDur1 se déploient : 3 millions de greffes boutures seront mises en œuvre en 2020.

S'adapter à l'évolution de la réglementation européenne

Autre sujet, l’adaptation de la filière à la réglementation européenne sur la santé des végétaux qui rentre en application le 14 décembre 2020. Elle obligera les pépiniéristes à devenir des opérateurs professionnels autorisés (OPA) sous l’autorité de FranceAgriMer. La FFPV a réclamé le cahier des charges, encore inconnu à ce stade, en pointant le peu de temps disponible pour s’adapter.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

New Holland retrouve la première place du podium concernant les parts de marché des immatriculations de tracteurs spécialisés.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2021 - New Holland renoue avec la première place.
Les ventes de tracteurs vignes et vergers évoluent à la hausse et atteignent un volume élevé. New Holland récupère sa place de…
Bobard conforte sa place de leader, devant Tecnoma et Dérot.
Immatriculations des tracteurs enjambeurs 2021 - Bobard assoit sa position de leader
Après une année creuse, le marché des tracteurs enjambeurs repart à la hausse. Dans ce contexte, Bobard conforte sa suprématie.  
La baisse des capacités de production, les problèmes de transports dus au Covid et la forte pression adventice de 2021 créent des tensions sur la disponibilité du glyphosate.
Fortes tensions et hausses de prix sur le glyphosate
La production mondiale de glyphosate est en baisse et les approvisionnements de cet herbicide sont sous tension, avec des prix…
[VIDEO] Démonstration de semis sur le cavaillon de la vigne par hydroseeding
Lors d'une démonstration en octobre dernier sur son site de Tulette dans la Dôme, le groupe Perret a présenté aux viticulteurs la…
Depuis 2021, Grégoire a entrepris une réorganisation complète de son outil de production en vue d'augmenter de 50 % ses capacités.
Grégoire abat les murs pour augmenter sa production de 50 %
Derrière les murs extérieurs du site de Châteaubernard, Grégoire réorganise en profondeur son outil de production, pour le rendre…
La tireuse de bois VSE230 complète la VSE 430 et s'en distingue par un tirage des bois par le bas.
Provitis – La VSE 230 tire les bois vers le bas
Le constructeur alsacien Provitis propose un second modèle de tireuse de bois.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole