Aller au contenu principal
Font Size

Environnement
Les levures se disséminent peu, mais.

Les levures sèches actives se disséminent peu dans la nature. Mais les effluents, les sous-produits et les citernes de transport restent des voies de contamination à surveiller.


Que deviennent les levures industrielles, une fois les fermentations achevées ? Quel est leur impact sur l´environnement des caves vinicoles ? Plusieurs études ont confirmé que les levures commerciales ne se disséminent pas facilement. La dernière en date, une étude menée sur quatre années par l´ITV dans le pays nantais, a suivi une levure CHP spécialement marquée. « Les caves (murs, sols, matériels.) sont largement contaminées au cours de la fermentation alcoolique, mais les populations levuriennes diminuent ensuite de façon importante », rapporte Alain Poulard, responsable de l´étude à l´ITV de Nantes. Avant les vendanges suivantes, on ne retrouve la souche CHP ni dans les caves ni dans la plupart des parcelles avoisinantes.
Par contre, précise Alain Poulard, « on peut considérer les effluents comme une voie importante de dissémination des LSA. On a retrouvé la CHP marquée dans les effluents et dans la terre des parcelles situées en contrebas des stations de traitement des effluents, mais aussi sur les berges d´un ruisseau, à 50 m de la sortie des rejets d´effluents épurés ». Les levures CHP ont également été retrouvées dans les lies des cuves où la levure s´est implantée mais curieusement pas dans les terres et plaques de filtration usagées.
Des risques de contamination du jus de raisin
Plus inquiétant, les levures marquées ont survécu sur les camions citernes (tuyaux, parois.) qui assuraient le transport du vin entre un vendangeoir et un négoce, malgré des procédures de nettoyage effectuées régulièrement. « Elles sont présentes toute l´année et sont susceptibles de contaminer le jus de raisin transporté à l´automne », prévient Alain Poulard. Une étude précédemment effectuée par l´Inra de Montpellier en France et au Portugal avait montré que les levures se dispersaient très peu à plus de 200 mètres de la cave, avec cependant quelques exceptions à plus de 1000 mètres.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
 © Clovis Michon
Un lavabo dans l'utilitaire pour se laver les mains
Salarié dans les travaux publics, Clovis Michon a installé dans sa fourgonnette un système pour se laver les mains.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole