Aller au contenu principal

Les foires aux vins 2019 à la relance

Après des foires aux vins d’automne 2018 moroses, renouer avec le dynamisme est le défi qui s’impose aux enseignes de grande distribution cette année. Voici les solutions qu’elles tentent pour les foires aux vins 2019 qui débutent dans quelques jours.

Après des ventes de foires aux vins d'automne en recul l'an dernier, les grandes surfaces cherchent des solutions pour redynamiser ce rendez-vous annuel.
© X.Delbecque

Les foires aux vins d'automne des enseignes de grande distribution débutent dès les premiers jours de septembre et vont s'étaler jusqu'à la fin du mois d'octobre. Voici les recettes sur lesquelles elles misent pour redynamiser les ventes. 

Miser sur des vins issus de démarches environnementales labellisées

Le verdissement de l’offre est une tendance générale. La plupart des enseignes rassemblent sous la bannière environnementale ou naturalité, aussi bien le label bio que demeter (biodynamie), haute valeur environnementale (HVE), Terra Vitis ou Vegan ou les sans sulfites. La HVE sera mise en avant pour la première fois cette année par la plupart des enseignes. A voir si cela permettra à la démarche de gagner en notoriété.

Magasins U indique que « près de 20% de l’offre sera bio contre 15% l’an dernier ». Le distributeur précise que la certification HVE lui « permet aussi de répondre à la demande grandissante des consommateurs pour les démarches environnementales ».

Chez Casino, les vins bio passent de 11% en 2016 à 16% en 2018 soit 133 vins. L’offre compte 24 vins biodynamiques contre moins de 5 en 2018, 22 sans sulfites, soit trois fois plus que l’an dernier. La HVE est mise en avant pour la première fois avec 34 vins.

« En 2019, les vins seront de plus en plus naturels », annonce Audrey Sonnendrecker, directrice du marché Vins et Effervescents chez Carrefour France. En additionnant bio, biodynamie, HVE, vegan et sans sulfites, l’enseigne dit consacrer à ces démarches 17% de sa sélection, soit 285 vins.

Chez Lidl, les vins bio représentent 10% de l’offre de 150 vins et champagne. L’enseigne présente 3 vins sans sulfites ajoutés et 5 références HVE.

 

Cibler les amateurs avec une offre spéciale

Chez Magasins U, une sélection de « très grands vins de prestige » stockée dans un entrepôt adapté, est à commander dans les magasins du réseau.

Chez Leclerc, le site macave.leclerc propose une offre dédiée, décrite comme « une sélection inédite et pointue d’une centaine de crus »  incluant des « incroyables du web ». Elle est accessible en pré-réservation, dès le 3 septembre, 1 mois avant le début de la foire aux vins en magasins.

Même principe chez Carrefour avec 80 références « premium » en exclusivité sur le site jereservemafoireauxvins.fr  (Krug, château Figeac, château La Mission Haut Brion, Opus One…).

Casino mise sur l’attractivité actuelle de la Bourgogne en proposant 11 vins issus de la vente aux enchères des Hospices de Beaune.

Ne pas oublier les petits prix

Pas question de lâcher les petits prix. Chez Intermarché, la sélection débute à 2,19 euros, 2,50 euros chez Carrefour Hypermarchés, 2,40 euros chez Carrefour Market et 2,50 euros chez Casino. Chez Franprix, les prix débutent à 3,50 € mais l’enseigne annonce 70% de vins à moins de 10 euros.

Chez Biocoop, qui par définition ne propose que des vins biologiques, 62% des vins de la « fête des vins » ont un prix de vente consommateur compris entre 5 et 10 euros. Le best-seller 2018 était un merlot en vin de France produit dans le Sud-Ouest à moins de 6 euros. Il est à nouveau présenté cette année.

Chez Lidl, l’un des vins les moins chers de la sélection est un IGP d’Oc sauvignon bio à 3,99 euros.

 

Mettre en avant des vins conviviaux et prêts à boire

L’apéritif dinatoire est carrément le thème de la Foire aux vins chez Monoprix, avec une sélection de rouges « friands » à moins de 10 euros. 

Même créneau de la convivialité chez Magasins U qui continue de pousser le magnum mais pas forcément avec des vins chers, par exemple un bordeaux supérieur bio à 9,95 euros ou un bourgogne pinot noir à 14,95 euros.

 

Guider les consommateurs avec des cautions

« Il n’y a personne dans les rayons pour guider », admet Arnaud Mateos , acheteur vins Provence, Corse et Rhône chez Casino. D’où la mise en avant de vins d’appellations et de la caution de l’enseigne avec la gamme Grandes réserves Club des sommeliers lancée en 2008. Elle présente une collection de 27 vins issus de partenariats exclusifs avec un domaine phare de chaque appellation.

Chez Leclerc, Les Incroyables, labellisation maison réalisée avec le sommelier Andreas Larsson, sont aussi mis en avant. L’enseigne en annonce « 42 dont 20 nouveaux qui mettent en lumière les plus belles appellations de France ».

Chez Magasins U c’est le Club des Vins & Terroirs, sélection de coups de cœur organisée en interne, qui s’affiche sur des collerettes. L’enseigne compte aussi multiplier les animations et dégustations en rayon durant la foire aux vins.

Carrefour, lui mise sur une caution extérieure, avec un partenariat avec la Revue du Vin de France qui a attribué 190 coups de cœur. S’y ajoute un partenariat avec les vignerons indépendants. Déjà effectif chez Carrefour market et chez Franprix l’an dernier, il est étendu à Carrefour Hypermarchés cette année. Le distributeur considère que c’est « label de qualité reconnu par les consommateurs ».

 

Reculer la date

Les fortes chaleurs du mois de septembre 2018 ont été pointées comme un facteur de désaffection des foires aux vins de l’an dernier. Mais seul Monoprix a pris la décision de reculer sa date d’un mois. Pour les autres enseignes, il est difficile de bouger les habitudes de calendrier bien ancrées, les dates sont donc inchangées. 

 

Elargir les ventes via le web

Vendre hors les murs est un objectif stratégique majeur pour la plupart des enseignes.

Le site macave.leclerc donne accès aux 200 vins de l’offre nationale en préréservation dès le 17 septembre, 15 jours avant la foire aux vins en magasins. Une façon d’allonger la durée de l’événement ! Les bouteilles sont notées par les utilisateurs de Wineadvisor, l’appli française de partage des avis et notations sur les vins, rachetée par Leclerc en 2018.

Carrefour étend le champ des magasins couverts par son site jereservemafoireauxvins.fr à 400 magasins de proximité pour faciliter les commandes en ligne. A côté de références exclusives Web,  l’offre nationale est accessible en réservation en amont de l’ouverture officielle.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Glyphosate : seuls les usages sur le cavaillon et dans les parcelles non-mécanisables seront maintenus en vigne
Après trois ans de suspense, les conditions de restriction du glyphosate sont enfin précisées. Il restera autorisé dans les…
L'élévateur de vendange a remplacé six porteurs.  © Alabeurthe
[VIDEO] Un tapis élévateur pour mécaniser la vendange manuelle
Depuis 2019, Michel Laroche est équipé d’un tapis élévateur sur tracteur enjambeur pour remplacer les porteurs.
Phytos : les modalités de séparation entre la vente et le conseil enfin précisées
Issu de la loi Egalim du 30 octobre 2018, le principe de séparation de la vente et du conseil à l’utilisation des produits…
Les teintures-mères utilisées pour l'isothérapie ont été réalisées à partir d'organes de vignes atteints par le mildiou. © CAB
Homéopathie en vigne, des effets ponctuels
L’homéopathie et l’isothérapie ont été testées dans le Val de Loire. Il en ressort des premières conclusions assez intéressantes…
Dans la mesure du possible, les stations météos doivent être placées à des distances d'au moins deux fois la hauteur de l'obstacle le plus proche. © Sencrop
Comment s’équiper  en stations météorologiques? 
Gel, irrigation, maladies… Les stations météorologiques connectées et les outils d’aide à la décision qui les accompagnent…
Lorsqu'il alimente des camions transportant du vin ou des alcools viniques, l'ED95 contribue à limiter l'empreinte carbone de la filière. © Raisinor France
Un biocarburant à 95 % issu du marc de raisin
La filière vitivinicole contribue depuis longtemps à produire des biocarburants via la distillation des marcs de raisin et des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole