Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

BOUCHAGE
Les consommateurs britanniques plébiscitent la capsule à vis

Selon une étude menée par Wine Intelligence, 85% des consommateurs réguliers de vin au Royaume-Uni acceptent désormais tout à fait l’idée qu’une bouteille de vin soit fermée à l’aide d’une capsule à vis.

Si la préférence des britanniques reste le bouchon de liège, la capsule à vis est de mieux en mieux acceptée chez nos voisins d'outre-Manche.
Si la préférence des britanniques reste le bouchon de liège, la capsule à vis est de mieux en mieux acceptée chez nos voisins d'outre-Manche.
© D R

Huit ans auparavant, les consommateurs britanniques n'étaient que 41 % à ne montrer aucune réticence à la capsule à vis, note Wine Intelligence. Ce sont surtout les femmes âgées de 30 à 40 ans qui ont largement contribué à faire grimper ce pourcentage lié à l’acceptation de la capsule à vis. Mais les jeunes consommateurs qui viennent de découvrir le vin sont aussi de fervents supporters de ce type de bouchage. Ce qui laisse supposer, indique Wine Intelligence, que la capsule à vis a de beaux jours devant elle au Royaume-Uni.

L’exception est en train de devenir la norme

Toutefois, le bouchon de liège demeure le système de fermeture des bouteilles préféré des consommateurs britanniques. 51 % d’entre eux affirmant qu’ils recherchent quasi exclusivement des bouteilles ainsi scellées. Mais le niveau d’affinité pour le bouchon de liège a néanmoins légèrement baissé en huit ans. Quant au bouchon synthétique, sa perception par les consommateurs reste identique. Selon Wine Intelligence, le sentiment de scepticisme voire d’hostilité à l’égard de la capsule à vis n’est plus. “Nous sommes dans une situation où ce qui était l’exception est en train de devenir la norme.

Claudine Galbrun

www.wineintelligence.com
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La boarmie et une chenille arpenteuse qui se confond avec le bois ou les vrilles. © IFV Alsace
La boarmie, mange-bourgeon de la vigne
La boarmie est un mange-bourgeons qui peut attaquer la vigne du stade gonflement des bourgeons jusqu’au stade une feuille étalée…
Première réunion de famille réussie pour les vignobles volcaniques
Jeudi 30 janvier 2020 avait lieu la première édition de Vinora, le salon international des vins volcaniques. Une trentaine de…
Wine Paris et Vinexpo Paris estiment avoir tenu leur « Paris »
Avec 29 280 visiteurs sur trois jours, dont 1/3 d’internationaux, Wine Paris et Vinexpo Paris estiment atteindre leur objectif,…
Les drones en viticultures sont principalement utilisés pour réaliser des cartographies montrant l'indice de végétation NDVI des parcelles. © BIVB
Zoom sur les capteurs de végétation
La viticulture de précision est rendue possible par le développement des capteurs. Voici un point sur leur mode de fonctionnement…
Variété résistante : son nom est UD-31.125
La France bute toujours sur le nom des variétés résistantes faisant référence à un cépage connu, surtout lorsqu’il est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole