Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Oenologie
Les colles à base de protéines végétales en pré-commercialisation

Une première gamme de colles à base de protéines végétales sera pré-commercialisée cette année.


Les nouvelles colles à base de protéines végétales arrivent dans les caves. « Elles sont déjà commercialisées en Afrique du Sud et le seront bientôt en Chine », annonce Francine Vidal, responsable du marketing chez Martin-Vialatte. L´Afrique du Sud les aurait validées, notamment à la demande d´importateurs anglais, soucieux de l´image des additifs utilisés dans les vins. En France, la société Martin-Vialatte annonce le pré-lancement commercial d´une gamme de protéines végétales, issues du blé, du pois et du lupin, dès les vendanges prochaines. La gamme baptisée ProVgreen comptera au départ quatre colles différentes : une pour les vins blancs (ProVgreen white), deux pour les vins rouges (ProVgreen red pour les rouges souples et ProVgreen extra red pour les rouges plus structurés) et une pour le collage des moûts (ProVgreen must). « Des échantillons seront disponibles dès septembre pour effectuer des essais de collage en petits volumes », assure Francine Vidal. Une utilisation en cave sur de plus grands volumes sera également possible mais dans le cadre de la réglementation des expérimentations (sur moins de 50 000 hl).
©C. Bioteau


Le collage au blé non allergène
Pour une autorisation en bonne et due forme, il faudra attendre « sans doute 2004, au mieux fin 2003 », avance Sandrine Lefebvre, responsable du projet chez Martin-Vialatte. La firme va fournir cet été à la DGCCRF, les résultats de trois années d´expérimentations, passage obligé pour une autorisation au niveau communautaire. Le dossier « colles végétales » est également à l´étude à l´Organisation internationale de la vigne et du vin, qui devrait statuer entre autres sur les risques d´allergies liés à l´ajout de protéines végétales dans le moût ou le vin. Les premières études sont rassurantes. « Après trois années d´études, menées avec un laboratoire de toxicologie de Milan, nous avons montré qu´on ne retrouve pas de résidus de protéines végétales dans les vins rouges ou blancs et les moûts collés aux protéines issues du blé, rapporte Sandrine Lefebvre. Il n´y a donc pas de risques d´allergénicité avec le blé. Nous avons obtenu les mêmes résultats avec les protéines issues du pois et du lupin en collage sur des vins rouges et des moûts. Nous attendons les résultats de collage pois et lupin sur vins blancs cette année. »
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Les chambres d’agriculture dévoilent leur plan stratégique

Les chambres d’agriculture ont dévoilé cet été leur projet stratégique pour la période 2019-2024. L’assemblée permanente des…

Vignette
Les crémants jouent collectif pour progresser à l’export
Alors que le marché français des effervescents est jugé mature, les huit appellations françaises de crémant veulent se promouvoir…
Vignette
Les Vignerons ardéchois s’engagent à protéger la faune
L’Union des vignerons ardéchois a annoncé la signature d’une convention de partenariat avec la Ligue pour la Protection des…
Vignette
Vers une modulation du travail du sol en temps réel
Le capteur SoilXplorer de CNH établit des cartographies de variabilité intraparcellaire des sols et pilote en direct les outils…
Vignette
Beaujolais : 30 % de pertes suite à la grêle
Dimanche 18 août en fin de journée, la grêle s’est invitée sur les terroirs des Pierres Dorées, un secteur pourtant protégé par…
Vignette
Le soufre a-t-il accentué les effets de la canicule ?
Les applications de soufre avant l’épisode de canicule du 28 juin dernier ont parfois aggravé les symptômes observés de brûlures…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole