Aller au contenu principal
Font Size

En cave
Les champs électriques pulsés efficaces contre les brett

Le traitement aux champs électriques pulsés (CEP) permet d’éliminer efficacement les levures d’altération Brettanomyces sur vin fini selon les premiers résultats d’expérimentations menées par l’IFV.

La technique des champs électriques pulsés, non autorisée sur vin et testée par l’IFV, permet de réduire efficacement les populations de Brett dans les vins. De nouveaux essais sont lancés pour confirmer ces premiers résultats.
La technique des champs électriques pulsés, non autorisée sur vin et testée par l’IFV, permet de réduire efficacement les populations de Brett dans les vins. De nouveaux essais sont lancés pour confirmer ces premiers résultats.
© DR


« Des essais menés en 2002 et 2003 ont testé l'efficacité des traitements au CEP sur l'élimination des levures Brettanomyces, des bactéries lactiques et des bactéries acétiques des vins en cours d'élevage et avant mise en bouteille. La pérennité de l'effet du traitement a été mesurée par des contrôles microbiologiques après 10 jours, 7 mois et 2 ans de conservation en bouteille » explique Emmanuel Vinsonneau, de l'IFV de Bordeaux. Et les premiers résultats montrent que le traitement au CEP est efficace contre les Brett. « Les populations de Brett présentes dans un vin en cours d'élevage à 105 UFC/mL diminuent à moins de 10 UFC/mL après traitement. L'efficacité dure 21 jours sans ajout de SO2 ; elle est renforcée et conservée dans le temps lorsque le vin possède une valeur de SO2 libre de 30mg/L » précise Emmanuel Vinsonneau. Côté dégustation, « le traitement au CEP n'altère pas les qualités organoleptiques des vins », note le chercheur.

Pas encore efficace contre les bactéries.

En revanche, les résultats obtenus sur les bactéries acétiques et lactiques sont peu probants. « Cette technique consiste à diffuser dans le vin un champ électrique intense sous formes de courtes impulsions répétées. Ce champ électrique provoque la rupture de la membrane des microorganismes, mais le taux d'inactivation dépend notamment de la nature de ces derniers et du mode opératoire. De nouveaux essais, lancés en 2006 et toujours en cours, visent à déterminer plus finement la forme des impulsions et leur intensité pour cibler les bactéries. Ils vont aussi permettre de valider les résultats obtenus sur les Brett et de comparer cette technique, non autorisée sur vin, à la microfiltration tangentielle et à la flash pasteurisation », précise Jean-Michel Desseigne, de l'IFV de Nîmes .

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Certains constructeurs disposent de plusieurs offres pour une même puissance de tracteurs. © New Holland
Un tracteur haut de gamme ou deux low cost ?
Entre un tracteur d’entrée de gamme et un tracteur tout équipé, les prix peuvent aller du simple au double, voire au triple.…
Ecoceps
L'Ecocep revient sur le marché des interceps viticoles
Un an après la fermeture de CGC Agri, trois anciens salariés ont repris le brevet de l'Ecocep pour relancer cet outil de travail…
Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
distillation de rebèches et jus de presse champagne
L’aide à la distillation de crise est lancée pour la filière vin
Le conseil spécialisé Vins de FranceAgriMer, qui s’est réuni le 3 juin, a acté les conditions d’application de l’aide à la…
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?
Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole