Aller au contenu principal

Les CEPP ne trouvent pas preneurs

Pour réduire l’utilisation de produits phytosanitaires, l’État met désormais à contribution les distributeurs. Ces derniers peinent à atteindre leurs objectifs, malgré leur implication.

Certains d’entre vous ont peut-être trouvé leur distributeur particulièrement insistant cette année concernant l’emploi de stimulateurs de défenses naturelles et autres produits de biocontrôle. C’est qu’il risquera bientôt des pénalités financières s’il ne participe pas à l’effort de réduction d’utilisation des produits phytopharmaceutiques. Pour éviter l’amende, les distributeurs n’ont d’autre choix que de récolter des « bons points », nommés Certificat d’économie de produits phytosanitaires (CEPP, voir encadré), en vendant des produits ou services destinés à faire diminuer l’Indice de fréquence de traitement (IFT). La distribution s’est donc adaptée à cette nouvelle donne. « Nous avons formé nos équipes au biocontrôle, pour gérer au mieux les modalités d’application et appuyer le client, car cela demande plus de technicité qu’en conventionnel, illustre Thierry Berger, directeur général de Soufflet Vigne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Georges Paire a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la gauche afin de contrebalancer le poids de sa prétailleuse située sur un mât à l'avant droite.
[Astuce] « J’ai créé une masse déportée sur la gauche du tracteur pour faire un contrepoids à la prétailleuse avant droite »
Georges Paire, du domaine des Pothiers à Villemontais dans la Loire, a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la…
L'Agile d'Alpego propose un recentrage automatique, qui permet de travailler au plus près du rang.
[VIDEO] - Les fraises interceps pour mulcher et désherber les vignes
Travaillant au pied du rang, les fraises interceps font leur retour et suscitent la curiosité des viticulteurs.
Sud-Ouest : la grêle ravage les vignes
La grêle est tombée sur environ 3 000 hectares en Gironde et Dordogne le 2 juin. Elle a également saccagé des zones des Landes et…
Le tressage de la vigne est une opération longue et minutieuse, consistant à entremêler les tiges entre elles afin d'éviter tout rognage.
Le non-rognage de la vigne, qualitatif mais chronophage
Les vignerons qui viennent au tressage ou à l’enroulement de la vigne le font pour diverses raisons. Respect du végétal, qualité…
Vigne touchée par la grêle dans le Médoc
Orages dans le Sud-Ouest : les vignes du Médoc meurtries par la grêle
Après la vague de chaleur, de violents orages ont touché le Sud-Ouest de la France, et en particulier la Gironde, de Bordeaux à…
Canicule 2022 : les bons réflexes à adopter pour les travaux dans les vignes
A la veille de l’arrivée officielle de l’été, le thermomètre s’affole et la vague de chaleur s’étend sur le territoire. Cette…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole