Aller au contenu principal

Les bons conseils face à l’oïdium en viticulture

L’oïdium surprend toujours les viticulteurs, au Nord comme au Sud. Voici quelques retours d’expérience pour le gérer au mieux.

L'oïdium se développe de façon sournoise sur les grappes. Une fois installé, il est difficile de s'en défaire, d'où l'importance de prendre en compte la lutte indépendamment de celle du mildiou.
L'oïdium se développe de façon sournoise sur les grappes. Une fois installé, il est difficile de s'en défaire, d'où l'importance de prendre en compte la lutte indépendamment de celle du mildiou.
© X. Delbecque

L’oïdium pose de plus en plus de problèmes dans les vignobles septentrionaux, davantage habitués à gérer le mildiou. La faute au réchauffement climatique ? « C’est une hypothèse, mais nous ne pouvons pas l’affirmer, concède Laurent Delière à l’Inrae de Bordeaux. Cela peut venir aussi, comme pour le black-rot, du fait que les vignobles étaient parfois surprotégés et que la baisse des phytos les rend davantage visibles. » Une chose est sûre, le champignon de l’oïdium aime les conditions chaudes et humides, et s’installe de façon très insidieuse sur la vigne. « Les contaminations sont précoces et discrètes, poursuit l’ingénieur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Georges Paire a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la gauche afin de contrebalancer le poids de sa prétailleuse située sur un mât à l'avant droite.
[Astuce] « J’ai créé une masse déportée sur la gauche du tracteur pour faire un contrepoids à la prétailleuse avant droite »
Georges Paire, du domaine des Pothiers à Villemontais dans la Loire, a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la…
L'Agile d'Alpego propose un recentrage automatique, qui permet de travailler au plus près du rang.
[VIDEO] - Les fraises interceps pour mulcher et désherber les vignes
Travaillant au pied du rang, les fraises interceps font leur retour et suscitent la curiosité des viticulteurs.
Vigne touchée par la grêle dans le Médoc
Orages dans le Sud-Ouest : les vignes du Médoc meurtries par la grêle
Après la vague de chaleur, de violents orages ont touché le Sud-Ouest de la France, et en particulier la Gironde, de Bordeaux à…
Canicule 2022 : les bons réflexes à adopter pour les travaux dans les vignes
A la veille de l’arrivée officielle de l’été, le thermomètre s’affole et la vague de chaleur s’étend sur le territoire. Cette…
Avec l’enjambeur GSE, Grégoire renforce sa gamme pour vignes étroites
C’est en Champagne que Grégoire a annoncé la sortie du GSE, son nouveau tracteur enjambeur double rang destiné aux vignes…
La prise en charge des cotisations sociales se fera à hauteur d’un montant maximal de 3 800 euros par entreprise.
150 millions d’euros pour lutter contre la hausse des coûts
Le gouvernement a débloqué 150 millions d'euros pour aider à soutenir les exploitants les plus touchés par la hausse des coûts…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole