Aller au contenu principal

Le Viteff distingue cinq innovations

Le jury du prix à l’innovation du salon champenois s’est tenu fin juin. Cinq entreprises ont été retenues. Voici leurs nouveautés.

Duguit Technologies, Ipsum, Naïo Technologies, Saica Pack et Vivelys sont les cinq entreprises distinguées par le jury du Viteff, dans le cadre des Prix à l’innovation du salon champenois. La première a été sélectionnée pour son bras en titane de préhension des bouteilles à l’intérieur des box, conçu numériquement et réalisé via une imprimante 3D. Les avantages de ce nouvel outil sont son faible poids (3 kg au lieu de 15 kg), son moindre encombrement, ou encore sa modularité. Il faudra néanmoins compter un léger surcoût pour en équiper sa chaîne de mise en bouteilles ou d’habillage.

Cuverie connectée et désherbage mécanique automatique

Dans la catégorie "Pavillon du Futur", la firme Ipsum a été récompensée pour un capteur intelligent connecté. Son rôle est d’évaluer en temps réel la température de la cuve dans laquelle il est immergé, sa pression, le volume de vin ainsi que son degré Brix, permettant ainsi de suivre l’évolution des fermentations alcooliques en direct. Les données récoltées par le capteur seront enregistrées et utilisables d’une année sur l’autre. Une interface avec écran tactile permettra de visualiser l’ensemble des données. L’outil devrait également pouvoir gérer la thermorégulation des cuves et alerter le vigneron à la moindre irrégularité. Les premiers exemplaires devraient voir le jour pour le salon.

De son côté, l’entreprise gersoise Naïo Technologies a été primée pour un chenillard électrique autonome, pouvant désherber mécaniquement. Bob, puisque tel est son nom, est issu d’un partenariat avec FMV Defrance. D’une emprise au sol de 65 cm (voie variable), il nécessite 2 m de tournières pour effectuer ses demi-tours. Le chenillard est guidé par caméra, laser et GPS RTK, et dispose d’une autonomie de 6 à 8 heures, s’il progresse à 3 km/h. Ses batteries sont en lithium ; ses chenilles en caoutchouc. D’un poids de 250 à 300 kg (selon les batteries), il est destiné aux vignes étroites (1 m à 1,50 m) et aux pépinières. L’entreprise annonce qu’il « travaille l’interrangs avec des outils de binage (socs, cultivateurs), mais également sous/sur le rang avec des interceps passifs (lames, doigts bineur) ». La tonte de l’interrang est aussi au programme.

Jusqu’au 31 août pour le coup de cœur du jury

La société Saica Pack a été citée pour son système de calage en carton modulaire (il peut accueillir toutes formes de bouteilles de champagne et de ratafia) se montant via une pression sur les deux côtés, et un clic. Le temps de montage du Saf-e-xpress serait le plus rapide du marché. Quant à la société Vivelys, elle a été distinguée pour Cilyo, son outil d’analyse du besoin du moût en oxygène (voir Réussir Vigne de décembre 2016, page 18).

Enfin, le public a jusqu’au 31 août 2017 à 18 h 30 pour désigner son coup de cœur parmi les douze prétendants, via le site du salon. En plus des cinq nominés ci-dessus, les internautes peuvent voter pour une cellule compacte de mise en caisse et palettisation d’Arnesen, un système professionnel de conservation des bouteilles entamées de vins pétillants/effervescents et champagnes, jusqu’à 21 jours après ouverture, de Tecnowine, un packaging pliant en bois de LRB/Egisa, un complexe de protéines végétales oxydées permettant le renforcement nutritionnel des plantes et leur résistance au stress de Frayssinet, une solution de suivi du remuage avec capteurs de Fileurope, un e-packaging pour emballage et expédition de deux bouteilles de champagne en carton ondulé de Seyfert ou encore un contrôle non destructif de la pression dans les bouteilles par spectroscopie laser de Simes Packaging. Les prix seront tous remis sur le salon Viteff, qui se déroulera du 17 au 20 octobre 2017, au Millesium à Epernay, dans la Marne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Pascal Preys, entrepreneur de travaux viticoles basé à Abzac, en Gironde, a conçu et breveté un tuteur métallique en M, le Tut'M.
[Astuce] « J’ai créé un tuteur s’autoclipsant sur le fil de palissage : le Tut'M »
Pascal Preys, ancien vigneron et entrepreneur de travaux viticoles basé à Abzac, en Gironde, a conçu et breveté un tuteur en M,…
Les rotors à axe horizontal et fils sont les plus plébiscités par les viticulteurs pour la tonte sous le rang.
Bien choisir ses tondeuses interceps
Afin de répondre à la demande croissante de tonte du cavaillon de la vigne, les solutions techniques se multiplient. Voici les…
John Deere renouvelles ses tracteurs vignerons et fruitiers.
John Deere - Les tracteurs spécialisés plus puissants et plus confortables
John Deere dévoile la nouvelle génération de tracteurs vignerons et fruitiers. 
Astuces viti-vinicoles : le top 10 de la rédaction
Une bêche roulante, une laveuse de caisses à vendange ou encore une station météo. Voici les dix bricolages viti-vinicoles qui…
L'oïdium se développe de façon sournoise sur les grappes. Une fois installé, il est difficile de s'en défaire, d'où l'importance de prendre en compte la lutte indépendamment de celle du mildiou.
Les bons conseils face à l’oïdium en viticulture
L’oïdium surprend toujours les viticulteurs, au Nord comme au Sud. Voici quelques retours d’expérience pour le gérer au mieux.
Forge Boisnier - L'Emisol XL, le porte-outils bodybuildé toutes options
Connu pour ses porte-outils interceps Emisol, Forge Boisnier en lance une version bodybuildée. 
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole