Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le vent de la thermaculture souffle

La thermaculture consiste à lutter contre les maladies cryptogamiques et à augmenter le rendement via l’application d’air chaud sur la vigne. Le point sur cette technique novatrice.

La thermaculture, ou « culture thermique », nous vient des États-Unis, où elle a vu le jour il y a une dizaine d’années, sous l’impulsion de la société californienne Agrothermal Systems. La technique consiste à provoquer un choc thermique sur la vigne, à différents stades clés (à partir de la floraison), par le biais d’une machine tractée, expulsant de l’air chaud.

Ainsi, passée à la floraison, elle procure une meilleure nouaison, d’où résulte une hausse du rendement de « 15 à 20 %, et ce, quel que soit le cépage », avance Jérôme Gascoin, de l’entreprise Clemens, qui commercialise une machine fonctionnant selon ce principe (voir encadré). De son côté, Agrothermal Systems communique sur une hausse de rendement moyenne de 20 %.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Vous aimerez aussi

Vignette
Un bon début pour la pulvé par drone
Le traitement par drone génère moins de dérive qu’une application au sol, et se révèle plus efficace que l’hélicoptère. Telles…
Vignette
Filets antigrêle, les bonnes questions avant l’installation
Depuis juillet 2018, les filets antigrêle sont autorisés pour les AOC. Tour d’horizon des solutions disponibles et des questions…
Vignette
Changer de paradigme en agronomie
Les premières rencontres internationales de l’agriculture du vivant ont eu lieu en février. L’occasion de faire le point sur une…
Vignette
Pas de décrochage pour les variétés résistantes
L’exceptionnelle pression mildiou de la campagne 2018 a été un test grandeur nature pour vérifier la résistance des variétés…
Vignette
Mildiou, réagir vite et bien
Dans le contexte de pression parasitaire exceptionnelle connu l’an dernier, les retours d’expériences fournissent une base…
Vignette
La confusion sexuelle se fera bientôt sans diffuseurs
La société M2i attend l’homologation d’une solution pulvérisable pour lutter contre Eudémis par confusion sexuelle pour cette…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole