Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le Smart Glass automatise les soutirages

Inozy a conçu un appareil qui permet d’automatiser les opérations de chai telles que les soutirages, les débourbages ou les poussages à l’eau. À partir d’un seuil prédéterminé, il coupe automatiquement la pompe.

Le Smart Glass mesure électriquement la 
composition du vin circulant dans le tuyau. 
En fonction, il commande, ou non, l’arrêt de la pompe.
Le Smart Glass mesure électriquement la
composition du vin circulant dans le tuyau.
En fonction, il commande, ou non, l’arrêt de la pompe.
© Inozy

Après le Smart Oak lancé fin juin, Inozy, start-up viti-vinicole, innove à nouveau avec le Smart Glass. Avec cet appareil, finies les longues heures passées à côté de la pompe, à attendre la fin du soutirage, du débourbage ou du poussage à l’eau. Conçu pour simplifier le travail en cave, cet outil s’installe en lieu et place du mireur sur les tuyaux, entre la cuve et la pompe. Par le biais de deux sondes positionnées dans le boîtier, le Smart Glass réalise des mesures par spectroscopie électrique. « Chaque liquide a sa signature électrique, explique Olivier Zebic, d’Inozy. Les sondes déterminent alors si le liquide circulant est plus ou moins composé de vin, d’eau, de lies, de bourbes… »


Cinq niveaux de précision


Le Smart Glass possède cinq seuils de programmation, visualisés par cinq diodes : 20, 40, 60, 80 et 100 %. L’utilisateur choisit le seuil de déclenchement de chaque opération. Par exemple, il peut programmer qu’à partir de 20 % de lies, il faut cesser le soutirage, ou dès que l’eau atteint 40 %, le poussage doit s’arrêter. Une fois en fonctionnement, dès que le taux de liquide « exogène » arrive au seuil fixé, le boîtier envoie un message à la pompe, en X-Bee, une technologie de communication sans fil, pour commander son arrêt. L’opération est alors terminée. Un bouton d’arrêt d’urgence manuel permet de stopper le circuit en cas de problème. À l’image des ordinateurs portables, le Smart Glass est commercialisé avec un petit transformateur 220 V/12 V, ce qui lui permet de se brancher sur du 220 volts. Il mesure 25 cm de long et pèse environ 2,5 kg. Il est réalisé en inox, avec des cartes électroniques goudronnées, « pour pouvoir résister aux conditions très difficiles des chais. Le Smart Glass est conçu pour résister à des chutes d’un mètre de haut », précise Olivier Zebic. Cet appareil fonctionne avec tous types de pompes et sera commercialisé à partir de fin août, aux alentours de 3500 € HT.

Contact : Inozy - Tél. 04 67 04 63 44

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
La nouaison approche : sortez les machines à vendanger !
En Nouvelle-Zélande, le domaine Villa Maria fait un passage de machine à vendanger peu après la floraison. Cela permet de faire…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole