Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

val de loire
Le Sival se met au vert

Le salon international des techniques de production végétales se tiendra comme de coutume au Parc des expositions d’Angers, du 16 au 18 janvier. Plusieurs conférences seront destinées aux vignerons, à l’instar de la traditionnelle matinée technique de l’IFV, Euroviti, qui sera cette année dédiée à « L’Expérimentation de nouveaux systèmes de culture : quels apports à la réduction des usages des produits phytosanitaires en viticulture ». Elle se déroulera le mercredi 17, à 9 h 45. La veille, une intervention traitera de "L’Écoconception en viticulture". Et le lendemain, les viticulteurs bio (et conventionnels !) pourront assister à un point sur l’intérêt et l’avenir des extraits végétaux dans la protection des vignes.

Huit produits viti-vinicoles en lice

Parallèlement à cela, le jury décernera les prix à l’innovation dans sept catégories. À l’heure où nous achevions ce numéro, les lauréats n’étaient pas encore connus. Néanmoins, le préjury avait sélectionné huit produits et matériels d’intérêt en vitiviniculture. Tout d’abord, au niveau des intrants, trois produits étaient nominés : Imis d’Ovinalp, un complexe d’amino-acides pour application foliaire, Tricholine Vitis de Bioline (diffuseurs de trichogrammes contre les vers de la grappe) et Terrô Vigne de Dumona, un terreau avec engrais et biostimulant, destiné à la complantation. Une toile de paillage exclusivement composée de chanvre, Herbi’Chanvre de Geochanvre, était également en lice. Au niveau du matériel, le Roll n Sem de Comin (rolofaca en trois modules de roues dentées indépendantes), le Kliner de Pera-Pellenc (table de tri haut débit), ou encore un monobloc d’étiquetage et de capsulage ultra-modulaire, Gaia 4 de Jarny étaient en compétition. Enfin, le préjury avait sélectionné le procédé de traitement des effluents par bactéries photosynthétiques : le PhytoBarre des établissements Barre.

Par ailleurs, deux tracteurs électriques dédiés au maraîchage et cultures légumières étaient nominés : l’Alpo de Sabi-Agri, et le Tract’Elect d’Elatc. Mais gageons que d’autres innovations seront présentées dans les allées du salon, chez quelques-uns des six cent dix exposants.

L’équipe de Réussir Vigne vous donne rendez-vous Hall Novaxia n°223.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Vous aimerez aussi

Vignette
Les côtes de gascogne montent en douceur

Toujours dynamique, l’IGP du Sud-Ouest qui produit 85 % de blanc ne se contente plus de se développer à…

Vignette
Le vin rosé a encore du potentiel
Les rencontres internationales du rosé, qui se sont déroulées à Marseille en janvier, ont été l’occasion de faire le point sur un…
Vignette
En Champagne, la coopération soutient le portage du foncier

France Valley Champagne est le nom d’une nouvelle société foncière dont la création, officialisée le 11…

Vignette
Des barriques tatouées par un professionnel
Depuis plus de vingt ans, Yannick Meziani exerce avec passion le métier de tatoueur dans son salon du centre de Nevers. Il y a…
Vignette
La haute valeur environnementale en quête de notoriété
Les planètes semblent alignées pour un développement de la certification HVE, mais elle doit séduire les consommateurs à l’heure…
Vignette
" 2018 comblera les amateurs de bordeaux "
Les crus classés de Bordeaux dévoilent cette semaine leur millésime 2018 après une campagne pour le moins chaotique. Décryptage…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole