Aller au contenu principal

Le Simei dévoile ses lauréats

Le salon italien de l’œnologie et de l’embouteillage, le Simei, a sélectionné six entreprises dans le cadre de son concours à l’innovation. Le point sur ces nouveautés.

Le 12 septembre prochain, lors du Simei-drinktec de Munich, l’Unione Italiana Vini remettra les traditionnels prix de l’innovation. Cette année, six entreprises sont mises à l’honneur pour leurs technologies d’avant-garde. Parmi elles figure notamment la spécialiste de l’embouteillage Gai, qui a reçu une mention spéciale pour sa machine trieuse de bouteille. Le monobloc 45012 répond à une problématique récurrente des producteurs de vins effervescents, à savoir l’explosion de bouteilles lors de la mise. Cette machine, qui prend place en amont de la chaîne, teste jusqu’à 10 000 bouteilles par heure. Un bec étanche pénètre à l’intérieur de ces dernières, vérifie qu’il n’y a pas d’occlusion, fait monter la pression interne à 8 bars et élimine celles qui présentent de grosses irrégularités de col. Les bouteilles fragilisées éclatent alors à ce moment, ce qui limite la perte de temps due aux arrêts intempestifs de l’embouteilleuse, le risque sanitaire dû à la nébulisation du verre et la quantité de produit gâché. Un cycle de nettoyage rapide à l’eau (quelques secondes) permet d’évacuer le verre. La firme assure diminuer le risque d’explosion lors de l’embouteillage de 85 à 95 %.

Une filtration multi-étape pour tout traiter

De son côté, Velo Acciai a été primée pour son filtre tangentiel Unico, qui permet le traitement de liquides hétérogènes. Étudié pour les petites et moyennes entreprises, il se compose de deux types de membranes (inox et polymère) et accepte aussi bien les lies que les vins. Outre le gain de temps dû à la réduction du nombre d’étapes, Unico ne génère pas de déchet, contrairement aux filtres à terre. Cela permet de valoriser tous les sous-produits en distillerie. La firme assure une turbidité inférieure à 1 NTU à la sortie, un débit de 9 à 60 hl/h et des taux de récupération allant de 99 % sur le vin à 64 % sur lies. Le tonnelier Garbellotto a quant à lui été récompensé pour un système de fabrication des barriques de précision, basé sur une gestion digitale de la chauffe. Cette dernière a lieu au-dessus d’un poêle a granulé contrôlé par un système automatisé, qui gère le temps et la température pour répondre aux attentes du client de façon optimale.

Les autres nominés de ce concours sont Amorim, pour la technologie de contrôle des bouchons en liège Ndtech (voir Réussir Vigne n°233 octobre 2016 p.29), Lallemand pour les pastilles de bactéries Malotabs (voir Réussir Vigne n°233 octobre 2016 p.34), ainsi que Gruppo Bertolaso pour une installation d’embouteillage avec niveau et poids optimisé (mention spéciale).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les amibes sont des micro-organismes unicellulaires. L'une d'elle, Willaertia magna, pourrait bientôt devenir une substance active de lutte contre le mildiou, aux vues de résultats au champ prometteurs. © Amoéba
Essais prometteurs pour un nouveau produit antimildiou de biocontrôle en vigne
Un biofongicide à base d’amibe, en test au champ depuis l’an dernier, a confirmé en 2020 son efficacité contre le mildiou. De…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole