Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Oenologie
Le pH, premier facteur de piqûre lactique pour les vins de Bourgogne

L´acidité des vins de Bourgogne, et notamment leur pH, joue un rôle déterminant sur les risques de développement de piqûre lactique, à la fois pendant l´élevage et au cours de la vinification.


Les vins contenant des sucres résiduels sont souvent très surveillés pour prévenir tout risque de piqûre lactique. Car la dégradation des sucres par les bactéries lactiques a vite fait de transformer le vin en vinaigre. Selon l´ITV de Beaune en Bourgogne, le risque de multiplication des bactéries lactiques et donc de piqûre lactique dépend davantage du pH des vins que de leur teneur en sucres résiduels. L´Institut a basé ses observations sur plusieurs vins de pinot noir et chardonnay, pour lesquels il a fait varier artificiellement le pH (3,1 à 3,7) et la teneur en sucres résiduels (1 à 4 g/l). « Pour des niveaux de pH de 3,1 pour les vins blancs et 3,3 pour les vins rouges, la population de bactéries décroît spontanément après la fin de la fermentation malolactique, quelle que soit la teneur en sucre des vins, explique Vincent Gerbaux, responsable de l´étude. Il y a alors peu de risques de piqûre, quelle que soit la teneur en sucres résiduels du vin. En revanche, pour des pH supérieurs, cette population s´accroît, ou au mieux se stabilise. »
Lorsque la fermentation alcoolique se bloque, le risque de piqûre lactique est d´autant plus important que le pH du moût est élevé. ©P. Cronenberger

Sur les pinots noirs, les bactéries ont alors commencé à dégrader l´acide citrique contenu dans les vins et, pour les pH les plus élevés (3,7), ont parfois attaqué les sucres résiduels, avec formation de volatile. Les dégâts sont cependant restés limités dans les essais ITV. « Le métabolisme est peu rapide. La production d´acide acétique, constatée en deux mois, n´a été que de 0,3 g/l (en H2SO4). » Pour les chardonnays, plus acides, le risque est encore plus faible.
En revanche, la casse peut se révéler plus grave lorsque les bactéries lactiques s´implantent précocement dans un moût. Là encore, le niveau de pH joue un rôle. « Pour un moût de pinot noir de pH initial de 3,5, le développement des bactéries lactiques est très rapide lorsque la fermentation alcoolique se bloque. » Les bactéries transforment d´abord l´acide malique et l´acide citrique, avant de s´attaquer aux sucres en produisant régulièrement des acides lactiques et acétiques (1,2 g/l en 3 mois dans l´essai). En comparaison, une situation similaire pour un moût de pH 3,2 a des conséquences très limitées.
« En cas de risque avéré, un traitement chimique ou physique approprié s´impose, pour réduire la population de bactéries dès la fin de la malo, rappelle Vincent Gerbaux. Le lysozyme a déjà démontré son intérêt pour traiter de telles situations. »
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La boarmie et une chenille arpenteuse qui se confond avec le bois ou les vrilles. © IFV Alsace
La boarmie, mange-bourgeon de la vigne
La boarmie est un mange-bourgeons qui peut attaquer la vigne du stade gonflement des bourgeons jusqu’au stade une feuille étalée…
Pensez à vérifier les produits stockés dans le local phyto. Certains, à l'instar de nombreux glyphosate, ne pourront plus être utilisés l'an prochain. © X. Delbecque
Les actualités phytosanitaires en vigne pour la saison 2020
La campagne 2020 sera marquée par l’arrivée de nombreux produits de biocontrôle et le retrait de certaines spécialités de…
Les drones en viticultures sont principalement utilisés pour réaliser des cartographies montrant l'indice de végétation NDVI des parcelles. © BIVB
Zoom sur les capteurs de végétation
La viticulture de précision est rendue possible par le développement des capteurs. Voici un point sur leur mode de fonctionnement…
De nouveaux espoirs dans la lutte contre le gel en viticulture
Deux procédés inédits en France sont testés cet hiver contre le gel. Le Heat Ranger et les infrarouges longs seront regardés par…
[Salon de l’agriculture] : La médaille au CGA, un accélérateur de ventes
Près de 16000 échantillons de vins seront présentés au Concours Général Agricole, qui a traditionnellement lieu les deux premiers…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole