Aller au contenu principal

Préserver le lézard ocellé, petit habitant du vignoble

Le lézard ocellé est le plus grand lézard de France et d’Europe continentale. Ce reptile figure sur la liste des espèces menacées en France. Présent au sud de la France, sa préservation passe par la conservation et la mise en place d’habitats naturels qui lui sont favorables, en particulier dans les vignes.

En fort déclin depuis trente ans, le lézard ocellé est en danger et classé vulnérable sur la liste rouge nationale des espèces menacées. À tel point qu’un plan national d’actions a été mis en œuvre par le ministère de l’Écologie pour sa conservation. En France, on le trouve essentiellement sur le pourtour méditerranéen, les causses du Lot et le littoral atlantique. C’est un grand lézard dont la longueur peut atteindre 75 cm pour les mâles et 49 cm pour les femelles. Il se caractérise par une robe à fond vert clair qui présente un mélange d’écailles noires et jaunes à l’aspect perlé sur le dos et de flancs recouverts d’ocelles bleu vif. Le lézard ocellé est un reptile très difficile à observer car, doté d’une excellente vue, il est particulièrement farouche. « On le trouve dans des milieux avec des accumulations rocheuses à proximité où il peut s’abriter en cas de danger imminent. Les vignobles avec des petits murets en bordure de parcelle lui sont favorables tout comme l’enherbement des vignes car il y trouve sa nourriture essentiellement composée d’insectes », explique Cyrille Sabran chargé de projets au Centre ornithologique du Gard (COGard).

Moyens de préservation

Pratiques agricoles

Le lézard ocellé apprécie les milieux ouverts, sec avec un peu de relief et des accumulations rocheuses à proximité. Tout ce qui défavorise la dégradation de son habitat naturel doit être évité comme l’embroussaillement, la reforestation ou encore le morcellement du territoire par l’urbanisation. La mécanisation susceptible de détruire des gîtes où il peut se réfugier, voire de le supprimer (lors de vendanges mécaniques notamment) lui est également défavorable. Enfin, afin de préserver sa nourriture (insectes, mollusques…), il est conseillé de limiter l’utilisation des insecticides et de favoriser les interrangs enherbés.

Favoriser des gîtes

Dans son mode de vie, le lézard ocellé a besoin de plusieurs gîtes, un gîte principal pour hiverner et se reproduire comme un tas de pierre ou un terrier de lapin (garenne) et un réseau de gîtes secondaires pour se mettre rapidement à l’abri. La préservation de ce reptile passe donc par la préservation et la réhabilitation de ses habitats. Dans l’Aude, les Vignerons de Cascastel se sont ainsi engagés, avec l’appui du département de l’Aude et des associations herpétologiques de Provence Alpes Méditerranée et Ecodiv’, dans la réhabilitation de murets qui entourent les parcelles de vigne ainsi que dans l’enherbement et abords des tournières pour favoriser la présence d’insectes dont le reptile raffole. Une cuvée signée Timon Lepidus a même été créée pour soutenir la démarche, « pour chaque bouteille vendue, 1 € sera consacré à cette action de préservation du lézard ocellé », nous confie Atmann Afannis, directeur de la cave des Maîtres Vignerons de Cascastel.

Le ministère de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie a développé, depuis 2013 avec l’appui de la Société herpétologique de France, un plan national d’actions en faveur du Lézard ocellé. Ce plan est décliné régionalement et permet des actions concrètes sur le terrain. Pour en savoir plus lezard-ocelle.org
Une ocelle est une tache de forme arrondie aux couleurs contrastées dont les animaux se servent comme leurre ou comme outil de dissuasion face aux prédateurs. Ces ocelles bleus du lézard ocellé lui ont donné son nom !
Le lézard ocellé est très difficile à observer dans les vignes avec une « distance de fuite d’environ 50 m ».
Deux ouvrages pour aller plus loin :
Le lézard ocellé, Marc Cheylan et Pierre Grillet, Éditions Belin, Éveil Nature, 2004
Lézard ocellé, un géant sur le continent européen, Florian Doré, Marc Cheylan, Pierre Grillet, Éditions Biotope, 2005.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation de filets d'ombrage pourrait être un levier à moyen terme pour s'adapter à la hausse des températures et le changement du profil des vins. © CA 84
Cinq pratiques viticoles pleines d’avenir
Autres temps, autres mœurs. Le changement du climat et l’avènement de l’agroécologie vont faire évoluer petit à petit le…
Robert Plageoles, vigneron au domaine éponyme, a fait référencer les pieds de vigne sauvage de la forêt de Grésigne afin de les protéger des arrachages intempestifs. © J. Gravé
La vigne sauvage, un potentiel en tant que porte-greffe à explorer
Dans le Tarn, Robert Plageoles, du domaine Plageoles, se passionne pour la vigne sauvage, ou Vitis sylvestris. Persuadé que son…
Flavescence dorée : la réglementation évolue
Début 2021, un nouvel arrêté de lutte contre la flavescence dorée et son agent vecteur devrait être publié. Des discussions sont…
Les vendeurs de phyto ne peuvent officiellement plus vous conseiller depuis le 1er janvier
Désormais la loi interdit aux fournisseurs de produits phytosanitaires de jouer le rôle de conseil tel qu'il existait jusqu'à…
Les turricules témoignent de la présence de vers de terre, et donc d'une partie de l'activité biologique. © C. Gloria
À la reconquête de la fertilité biologique des sols viticoles
Anciennement perçu comme un simple réservoir, le sol et son fonctionnement reviennent petit à petit au centre des préoccupations.
Cédric Moussé ne manque pas d'expliquer sa démarche lorsqu'il reçoit des clients au caveau. © J.-C. Gutner
Limiter son empreinte carbone à la vigne et au chai
Vigneron à Cuisles, dans la Marne, Cédric Moussé a intégré dans sa stratégie d’entreprise la modération de l’impact de sa…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole