Aller au contenu principal

Le digital au service des chauffes de précision

L’expertise du tonnelier s’appuie désormais sur des outils numériques pour maîtriser le point critique de l’élaboration d’un fût : la chauffe. À la clé, davantage de précision et de reproductibilité.

Chez Brive Tonneliers, en Corrèze, quatre postes de bousinage sont équipés d'un capteur pour suivre en direct les montées en température. Les courbes de chauffe sont ensuite récupérées sur un logiciel. © L. Lacroix
Chez Brive Tonneliers, en Corrèze, quatre postes de bousinage sont équipés d'un capteur pour suivre en direct les montées en température. Les courbes de chauffe sont ensuite récupérées sur un logiciel.
© L. Lacroix

Renforcer un savoir-faire ancestral grâce aux technologies de pointe. Tel pourrait être le résumé de ce qui se joue actuellement dans le monde de la tonnellerie. Alors que les QR codes et autres code-barres ont largement investi cet univers pour assurer une meilleure traçabilité, c’est en plein cœur du process de fabrication que les nouvelles technologies ont réellement trouvé leur place. La start-up girondine Œnphinée, créée en 2017 par Cécile Dulimbert et Romain Guillaument, est née de la volonté d’associer des compétences en œnologie et en physique pour sécuriser le process d’élaboration de fûts. « La chauffe constitue le point critique, or, jusqu’ici, seuls les lasers permettaient de contrôler les températures, mais pas en continu », explique Cécile Dulimbert. Alors que les prix du chêne français augmentent, nombreux sont les tonneliers qui ont fait part à celle qui est aussi consultante indépendante, de la nécessité de sécuriser leurs process pour éviter les pertes. « Nos capteurs permettent de suivre les températures en continu sur 12 à 20 foyers et sur la surface de la coque du fût », indique la gérante, avant d’insister sur le fait que le tonnelier reste entièrement « maître de son art ». Après une phase de test chez un tonnelier partenaire, la commercialisation du capteur mis au point par Œnphinée sera effective au cours du premier semestre 2020.

L’expérience utilisateur au cœur de la relation client

À Brive-la-Gaillarde, Brive Tonneliers a franchi le cap il y a presque un an et demi, et a installé des capteurs mis au point par la société d’ingénierie mécanique M-Tecks EAC. Quatre postes de bousinage sont équipés. « Nous pouvons désormais mesurer en continu les températures sur une trentaine de centimètres autour du point de mesure », explique Laurent Lacroix, directeur de la tonnellerie. Sans modifier sa gamme, le tonnelier dispose maintenant de courbes de chauffe très précises pour garantir une répétabilité dans le process d’élaboration de chaque barrique. « Ce qui est surtout intéressant, c’est le retour client qui nous permet d’élaborer des fûts entièrement personnalisables », poursuit le dirigeant. Car chaque utilisateur peut flasher le QR code présent sur la barrique, et noter, grâce à un système d’étoiles et de commentaires son niveau de satisfaction tout au long de l’élevage, en commentant l’impact sur les vins. « Pour nous qui avons des clients partout dans le monde, cela nous permet de créer une certaine proximité avec eux, certes virtuelle, mais qui apporte une nouvelle dimension à la relation client », témoigne Laurent Lacroix. Dans un monde toujours plus connecté, l’expérience utilisateur est un outil dont il devient décidément difficile de se passer.

L’intelligence artificielle bientôt appelée en renfort

Pour l’heure, environ 10 % des clients de Brive Tonneliers ont participé au retour d’expérience, soit 2 000 avis sur autant de fûts. « Les États-Unis et les pays en voie de développement viticole y sont plus sensibles, car tout ce qui peut leur permettre de maîtriser plus rapidement la production les intéresse », note Laurent Lacroix. L'outil  fonctionne d’ailleurs davantage avec la jeune génération d’œnologues, habituée à attribuer des notes à leurs expériences. « Nous n’avons pas encore accumulé suffisamment de données mais dès que cela sera le cas, nous projetons d’utiliser l’intelligence artificielle pour anticiper la demande de nos clients », confie le tonnelier. Il faudra pour cela mettre au point un algorithme capable de définir les niveaux de chauffe optimum en fonction de deux variables : les cépages et les régions viticoles. À terme, le tonnelier pourra donc développer des gammes spécifiquement pour certains marchés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Salons de matériel viticole 2022 : les 7 innovations les plus marquantes
Sival, Agrovina, Viti-Vini, Sima, Vinitech… Nous avons couvert de nombreux salons viticoles durant l’année 2022, et y avons…
Bahco, Arvipo et Mage proposent des sécateurs électriques avec une batterie intégrée dans le manche.
Sécateurs électriques viticoles : le sans-fil se taille une place dans les vignes
Le Vitilab a testé pour nous trois sécateurs électriques sans fil du marché. Ces outils ont tous donné satisfaction mais visent…
Les 10 nouveautés équipements viticoles qu'il fallait découvrir au Sival 2023
Le Sival 2023 réserve son lot de nouveautés. Petite sélection concernant le monde viticole.  
Selon les données de l'Axema, Fendt a immatriculé le plus grand nombre de tracteurs spécialisés en 2022, rétrogradant New Holland à la seconde place. Kubota reprend sa place de troisième à Same.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2022 - Fendt retrouve la première place
Les statistiques officielles relatives aux immatriculations de tracteurs en 2022 viennent d’être publiées par l’Axema, l’union…
Romain Henrion, consultant viticole, apprécie le rapport qualité/prix des sécateurs sans fil.
Les sécateurs électriques sans fil se déploient dans les vignes
Les premiers sécateurs sans fil commencent à se faire une place dans les vignes. Leurs utilisateurs plébiscitent le très bon…
La taille de la vigne se réalise à l’aide d’un sécateur.
Comment tailler la vigne ? Huit choses à savoir
Pour un bon rendement et une bonne qualité des grappes, il est indispensable de bien tailler sa vigne et à la bonne période.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole