Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le concours Vignerons & Terroirs d’Avenir forme un club de lauréats

Le concours des Vignerons & Terroirs d’Avenir imaginé par AdVini, Montpellier SupAgro et sa fondation, a constitué un club pour réunir les lauréats des différentes éditions. Pour devenir lauréat de la 5e édition, le dépôt de candidature est fixé au 31 décembre 2019.

Le concours Vignerons & Terroirs d’Avenir, créé par AdVini, Montpellier SupAgro et sa fondation, n'est pas facile à décrocher. D’abord parce qu’il s’adresse exclusivement à des vignerons âgés de moins de 40 ans, ayant un projet d’installation ou de développement de leur domaine et exerçant à titre principal. Leur terroir doit aussi être « prometteur » et leur démarche respectueuse de l’environnement. La difficulté tient ensuite à la sélectivité : en quatre éditions, sur plus de 160 candidatures, le concours a récompensé 10 lauréats, c’est à dire deux lauréats par an avec à deux reprises un prix supplémentaire.

Mais de l'avis des vignerons primés, c'est une vraie aide puisque le concours est doté de 70 000 euros de gains, répartis entre un premier prix à 50 000 euros et un deuxième à 20 000 euros. La date limite pour le dépôt des dossiers pour la 5e édition du concours est fixée au 31 décembre 2019.

Des terroirs variés mais des problématiques communes

Le but du concours est d’aider et encourager l’installation de jeunes vignerons et donc de sauvegarder l’activité viticole sur des terroirs à fort potentiel. Les dix lauréats des éditions précédentes viennent de vignobles géographiquement variés : l’Alsace pour Catherine et Daniel Hirsinger et Raphaël Marchal du domaine de l’Envol ; le nord de la vallée du Rhône pour Julie et Graeme Bott du domaine Bott ;  Cahors pour Benoît Aymard du Clos d’Audhuy et Nicolas Fernandez et Maya Sallée du domaine La Calmette ; Marcillac (Aveyron) pour Marc Fraysse du Domaine des Boissières ; le Roussillon pour Solenn et Dominique Génot du Mas Llossanes ; le Beaujolais pour Frédéric Berne ; le Languedoc pour Pauline Chatin du domaine de Mirabeau ; Saumur-Puy-Notre-Dame pour Pauline Mourrain et Laurent Troubat du domaine L’Austral ;  l’Ardèche pour Louis de Moerloose du Mas de Bagnols.

Malgré cette diversité géographique, du fait de leur profil, ils ont tous des problématiques techniques, économiques ou commerciales communes. D’où l’idée de les réunir dans un club pour favoriser les partages d'expérience. Réunis pour la première fois en novembre dernier le temps d’une journée, les membres du club ont ainsi pu échanger sur leurs préoccupations communes, et recevoir des conseils de professionnels notamment quant à la commercialisation. Une journée jugée très enrichissante par les participants. Elle a débouché sur un mini salon à destination des professionnels (cavistes, acheteurs, journalistes spécialisés...). Car l’enjeu du concours est aussi de donner de la visibilité aux domaines primés.

 

Comment participer ?

Dossier à télécharger sur le site www.advini.com/fr/cvta

Dossier complet à renvoyer à vigneronsdavenir@supagro.fr  avant le 31 décembre 2019.

Sélection finale de 6 dossiers par le jury le 29 janvier 2020.

Visite des domaines sélectionnés les 28 et 29 février 2020.

Journée de séminaire pour préparation à l’oral et présentation au Mas Neuf (Montpellier)  les 19 et 20 mars 2020.

Remise des prix à Paris le  29 avril 2020.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La boarmie et une chenille arpenteuse qui se confond avec le bois ou les vrilles. © IFV Alsace
La boarmie, mange-bourgeon de la vigne
La boarmie est un mange-bourgeons qui peut attaquer la vigne du stade gonflement des bourgeons jusqu’au stade une feuille étalée…
Pensez à vérifier les produits stockés dans le local phyto. Certains, à l'instar de nombreux glyphosate, ne pourront plus être utilisés l'an prochain. © X. Delbecque
Les actualités phytosanitaires en vigne pour la saison 2020
La campagne 2020 sera marquée par l’arrivée de nombreux produits de biocontrôle et le retrait de certaines spécialités de…
Les drones en viticultures sont principalement utilisés pour réaliser des cartographies montrant l'indice de végétation NDVI des parcelles. © BIVB
Zoom sur les capteurs de végétation
La viticulture de précision est rendue possible par le développement des capteurs. Voici un point sur leur mode de fonctionnement…
De nouveaux espoirs dans la lutte contre le gel en viticulture
Deux procédés inédits en France sont testés cet hiver contre le gel. Le Heat Ranger et les infrarouges longs seront regardés par…
[Salon de l’agriculture] : La médaille au CGA, un accélérateur de ventes
Près de 16000 échantillons de vins seront présentés au Concours Général Agricole, qui a traditionnellement lieu les deux premiers…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole