Aller au contenu principal

Innovation
Le bouchon synthétique se met au vert

La société Nomacorc vient de lancer sa dernière innovation lors du salon Intervitis Interfructa. La gamme de bouchons Select Bio, premiers bouchons à l’empreinte carbone neutre.

Le Select Bio est constitué en partie d’un polymère d’origine végétal, en fraction suffisante pour rendre neutre l’empreinte carbone liée à sa fabrication
Le Select Bio est constitué en partie d’un polymère d’origine végétal, en fraction suffisante pour rendre neutre l’empreinte carbone liée à sa fabrication
© Nomacorc

La société Nomacorc, leader mondial sur le marché des bouchons synthétiques pour les vins tranquilles, travaille depuis 2 ans à la création d’un bouchon synthétique respectueux de l’environnement. C’est chose faite avec le Select Bio, le premier bouchon « zéro carbone », que l’entreprise vient de lancer lors du salon Intervitis Interfructa. Sa particularité : être constitué en partie d’un polymère d’origine végétal, en fraction suffisante pour rendre neutre l’empreinte carbone liée à sa fabrication. Ce bouchon « hybride » possède les mêmes caractéristiques techniques en matière de performance vis à vis de la gestion de l’oxygène que ceux de la gamme Select Series, et se décline selon trois niveaux de perméabilité : 100, 300, et 500. « Cette gamme est destinée aux vignerons en bio ou biodynamie et à ceux soucieux de respecter l’environnement. La fabrication du bouchon est neutre d’un point de vue écologique, l’impact du bouchon est neutre vis à vis du vin et en dernier lieu, c’est un bouchon entièrement recyclable donc, potentiellement neutre à ce niveau là aussi », indique Dr. Olav Aagaard, directeur global R&D chez Nomacorc. Le lancement commercial de la gamme Select Bio est prévu pour début 2014.

Pour plus détails, retrouvez l’article complet dans le prochain numéro de Réussir Vigne.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Glyphosate : seuls les usages sur le cavaillon et dans les parcelles non-mécanisables seront maintenus en vigne
Après trois ans de suspense, les conditions de restriction du glyphosate sont enfin précisées. Il restera autorisé dans les…
L'élévateur de vendange a remplacé six porteurs.  © Alabeurthe
[VIDEO] Un tapis élévateur pour mécaniser la vendange manuelle
Depuis 2019, Michel Laroche est équipé d’un tapis élévateur sur tracteur enjambeur pour remplacer les porteurs.
Le mildiou produit ses œufs en associant deux types sexuels différents et utilisent une hormone pour y arriver. Cela ouvre la voie à une potentielle lutte par confusion. © Inra
Lutter contre le mildiou par confusion sexuelle ?
Un groupe de chercheurs français vient de faire une découverte importante sur les gènes du déterminisme sexuel du mildiou, ce qui…
Phytos : les modalités de séparation entre la vente et le conseil enfin précisées
Issu de la loi Egalim du 30 octobre 2018, le principe de séparation de la vente et du conseil à l’utilisation des produits…
Cinq questions sur les analyses de résidus de pesticides dans les vins menées par l'association Alerte aux toxiques
La publication le 15 septembre dernier des résultats d’analyse de résidus de pesticides dans 22 vins dont une majorité certifiés…
Les teintures-mères utilisées pour l'isothérapie ont été réalisées à partir d'organes de vignes atteints par le mildiou. © CAB
Homéopathie en vigne, des effets ponctuels
L’homéopathie et l’isothérapie ont été testées dans le Val de Loire. Il en ressort des premières conclusions assez intéressantes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole