Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le 3AEY, un anti-botrytis à base de terpènes

Le botrytis pourrait bientôt avoir un nouvel ennemi : le 3AEY, un produit de biocontrôle à base de terpènes.
Le botrytis pourrait bientôt avoir un nouvel ennemi : le 3AEY, un produit de biocontrôle à base de terpènes.
© P. Cronenberger

L’entreprise britannique Eden, qui s’appuie sur des travaux de rechercher américains, a développé et déposé un brevet pour un produit de biocontrôle visant à lutter contre le botrytis et identifié sous le code 3AEY.

De quoi se compose le produit 3AEY ?

Il est composé de trois terpènes volatils micro-encapsulés, et donc stabilisés. Le 3AEY pourrait être appliqué jusqu’à trois jours avant récolte en raisin de cuve, et le délai de ré-entrée dans la parcelle pourrait être raccourci par rapport aux anti-botrytis du marché. D’un point de vue pratique, ce produit s’applique comme un fongicide classique, positionné en fin de cycle.

Quel est son mode d’action ?

Selon la société japonaise Sumi Agro, en charge de son développement et de sa commercialisation, ce produit allie deux modes d’action. En premier lieu, les terpènes ont une action cellulaire sur le botrytis : ils perturbent les fonctions des inclusions cytoplasmiques et provoquent la mort du champignon. C’est l’action dite directe du produit.
Le second type d’action est indirect. Les terpènes étant volatils, ils s’évaporent progressivement une fois appliqués, provoquant alors un assèchement de la zone autour des baies, rendant le micro-climat moins favorable au développement du botrytis.

À quel stade de développement en est-on ?

Une demande d’autorisation de mise en marché (AMM) a été déposée et est en cours d’évaluation. L’homologation est attendue dans l’année qui vient. D’ici là, différents instituts techniques à Bordeaux, en Bourgogne et en Champagne vont tester le produit. Par ailleurs, en modifiant l’équilibre entre les différents terpènes, il devrait être possible de lutter contre d’autres pathogènes de la vigne, « et pas uniquement des champignons », souligne Antoine Meyer, président de Sumi Agro France, qui ne souhaite pour le moment pas dévoiler lesquels.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
La grêle prend la Provence par surprise
Lundi 18 mai vers 17h, un orage de grêle non prévu a frappé la Provence verte. Les dégâts sont hétérogènes, mais certaines…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole