Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Royaume–Uni
L'Angleterre croit aux vins allégés en alcool

Les ventes d'alcools de faible degré ont progressé de 11% outre-Manche cette année. Les metteurs en marché profitent de l'aubaine pour promouvoir les vins allégés

Les metteurs en marché britanniques ont gonflé leurs stocks de vins allégés en alcool en prévision des achats de Noël. La vente des alcools (vins, bières, cidres) allégés a  en effet progressé de 11% cette année et la dernière étude consommateur en date confirme cet engouement. « 59% des 800 personnes que nous avons interrogées apprécient le concept de vin allégé en alcool », annonce  Amanda Walker de la société d'import PLB, qui a mené l'étude en septembre dernier.  Faut-il pour autant  foncer tête baissée dans ce nouveau créneau ? Pas si simple. «Si le fait d'être allégé est un plus, ce qui prime avant tout pour le consommateur demeure le goût du vin. Il faut absolument lui proposer des vins allégés aussi agréables à boire que les vins plus alcoolisés. Et pour l'instant, les consommateurs n'ont pas une bonne image de la majorité des vins allégés proposés. »

Autre problème : le positionnement de ces vins dans les rayonnages de supermarché. Ils sont pour l'instant répartis par région de production, sans différenciation visible par rapport aux vins classiques. « Il est difficile de les positionner de manière à ce que le consommateur les repère facilement, regrette Peter Darbyshire de PLB. « J'espère que dans trois à quatre ans, les vins allégés deviendront une catégorie à part entière de vins, comme les rosés. »

Le WSTA (Wine and spirit trade association) souhaite également trouver une terminologie moins ambigüe pour  définir la catégorie des vins allégés. Les anglais utilisent actuellement les  termes  de « lower alcohol wines » ou « reduced alcohol wines » que le  consommateur peut facilement confondre  avec les « low alcohol wines » définis comme les vins titrant moins de 1,2% d'alcool. Enfin, l''association des metteurs en marché souhaite également entamer des négociations pour réduire le montant des taxes pour cette catégorie de vin.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
[VIDEO] Innovation pulvé: l'injection directe arrive en viticulture
Le système de pulvérisation par injection directe Piix, en développement depuis plusieurs années, tourne cette année en routine…
Vignette
[VIDEO] Connaître l'état de sa vigne grâce à l'analyse foliaire par fluorimétrie
Connaissez-vous la fluorimétrie ? Cette méthode permet d'estimer le fonctionnement de la photosynthèse, et de déceler d'…
Vignette
Une cellule de crise dans l'Hérault pour recenser les dégâts dus à la canicule
La chambre d'agriculture de l'Hérault a mis en place un numéro d'urgence pour recenser les dégâts dans les vignes dus à la…
Vignette
Le futur conseil phyto encore dans le flou
Si l’ordonnance parue en avril dernier a acté la séparation capitalistique stricte entre la vente et le conseil des produits…
Vignette
Une certification environnementale requise pour revendiquer l'AOC corbières en 2024

C’est un engagement ferme et irrévocable que le syndicat de l’AOC corbières a pris lors de son dernier…

Vignette
Des nutriments pour doper les arômes
Une nouvelle génération de nutriments pour levures arrive sur le marché, annoncée comme capable de compenser les carences en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole