Aller au contenu principal
Font Size

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte

Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un programme d’aide aux investissements. Ce plan doté d’une enveloppe de 30 millions d’euros est à présent opérationnel.

Une enveloppe de 30 millions d'euros est dédiée aux investissements de matériels permettant de réduire significativement l'usage des phytos. FranceAgriMer vient d'ouvrir la téléprocédure pour le dépôt des demandes. Elles seront traitées selon l'ordre d'arrivée.
© X. Delbecque

Prévu dans le volet agricole du Grand plan d'investissement lancé par le gouvernement, le programme d'aide aux investissements destinés à limiter l'usage des phytos est opérationnel, a annoncé FranceAgriMer dans un communiqué, le 29 juillet 2020. Le taux d’aide s’élève à 30% ou 40% du coût hors taxes « en fonction des équipements envisagés ». Les dépenses doivent être comprises entre 500 euros et 40 000 euros. L’aide ne peut financer ni de l’achat du matériel d’occasion, ni des frais de main d’œuvre. Elle n'est pas rétroactive.

Les investissements éligibles sont ceux « pour l’acquisition de certains matériels permettant de réduire significativement la dérive et/ou la dose de pulvérisation de produits phytosanitaires, ainsi que certains matériels de substitution à l’usage de produits phytopharmaceutiques ». La liste du matériel est listé en annexe de la décision publiée le 9 juillet au BO-Agri. Pour la consultez, téléchargez le PDF ici.

Les dépôts des demandes d’aide est accessible sur le site de téléprocédure ouvert par FranceAgriMer jusqu’au 31 décembre 2020. Mais le dispositif sera clôturé avant si l'enveloppe est épuisée. Mieux vaut donc ne pas tarder pour déposer sa demande puisque les paiements sont effectués dans l'ordre d'arrivée des dossiers.

A noter que le taux de base est majoré de 10 points pour les CUMA et pour les entreprises dont 20% au moins du capital social est détenu par des jeunes agriculteurs ou pour des exploitations agricoles installées depuis moins de 5 ans à la date du dépôt du dossier de demande d'aide.

A lire aussi : La pulvérisation confinée débarque

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole