Aller au contenu principal

L'aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte

Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un programme d’aide aux investissements. Ce plan doté d’une enveloppe de 30 millions d’euros est à présent opérationnel.

Le pulvérisateur face par face entre dans le cadre de la prime à la conversion.
© X. Delbecque

Prévu dans le volet agricole du Grand plan d'investissement lancé par le gouvernement, le programme d'aide aux investissements destinés à limiter l'usage des phytos est opérationnel, a annoncé FranceAgriMer dans un communiqué, le 29 juillet 2020. Le taux d’aide s’élève à 30% ou 40% du coût hors taxes « en fonction des équipements envisagés ». Les dépenses doivent être comprises entre 500 euros et 40 000 euros. L’aide ne peut financer ni de l’achat du matériel d’occasion, ni des frais de main d’œuvre. Elle n'est pas rétroactive.

Les investissements éligibles sont ceux « pour l’acquisition de certains matériels permettant de réduire significativement la dérive et/ou la dose de pulvérisation de produits phytosanitaires, ainsi que certains matériels de substitution à l’usage de produits phytopharmaceutiques ». La liste du matériel est listé en annexe de la décision publiée le 9 juillet au BO-Agri. Pour la consultez, téléchargez le PDF ici.

Les dépôts des demandes d’aide est accessible sur le site de téléprocédure ouvert par FranceAgriMer jusqu’au 31 décembre 2020. Mais le dispositif sera clôturé avant si l'enveloppe est épuisée. Mieux vaut donc ne pas tarder pour déposer sa demande puisque les paiements sont effectués dans l'ordre d'arrivée des dossiers.

A noter que le taux de base est majoré de 10 points pour les CUMA et pour les entreprises dont 20% au moins du capital social est détenu par des jeunes agriculteurs ou pour des exploitations agricoles installées depuis moins de 5 ans à la date du dépôt du dossier de demande d'aide.

A lire aussi : La pulvérisation confinée débarque

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Pascal Preys, entrepreneur de travaux viticoles basé à Abzac, en Gironde, a conçu et breveté un tuteur métallique en M, le Tut'M.
[Astuce] « J’ai créé un tuteur s’autoclipsant sur le fil de palissage : le Tut'M »
Pascal Preys, ancien vigneron et entrepreneur de travaux viticoles basé à Abzac, en Gironde, a conçu et breveté un tuteur en M,…
Les rotors à axe horizontal et fils sont les plus plébiscités par les viticulteurs pour la tonte sous le rang.
Bien choisir ses tondeuses interceps
Afin de répondre à la demande croissante de tonte du cavaillon de la vigne, les solutions techniques se multiplient. Voici les…
John Deere renouvelles ses tracteurs vignerons et fruitiers.
John Deere - Les tracteurs spécialisés plus puissants et plus confortables
John Deere dévoile la nouvelle génération de tracteurs vignerons et fruitiers. 
Astuces viti-vinicoles : le top 10 de la rédaction
Une bêche roulante, une laveuse de caisses à vendange ou encore une station météo. Voici les dix bricolages viti-vinicoles qui…
Florian Brusseau : « Cette solution combinant désherbages mécanique et chimique nous est apparue comme le meilleur compromis débit de chantier, efficacité et impact environnemental. »
« Je désherberai chimiquement juste autour des vignes avec mon porte-outils interceps »
Florian Brusseau compte utiliser son porte-outils comme support de désherbage chimique. Il n’appliquera ses herbicides qu’au…
L'oïdium se développe de façon sournoise sur les grappes. Une fois installé, il est difficile de s'en défaire, d'où l'importance de prendre en compte la lutte indépendamment de celle du mildiou.
Les bons conseils face à l’oïdium en viticulture
L’oïdium surprend toujours les viticulteurs, au Nord comme au Sud. Voici quelques retours d’expérience pour le gérer au mieux.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole