Aller au contenu principal
Font Size

[Covid-19] L’activité viti-vinicole en vallée du Rhône tourne à 59 %

Inter-Rhône a mis en place un questionnaire hebdomadaire pour évaluer le taux d’activité des entreprises dans le contexte de crise du Coronavirus. Les sorties de chai quant à elles ont chuté d’un tiers.

« Nous avons maintenant une bonne vision du bilan de mars, informe Sébastien Lacroix, responsable de l’Observatoire économique d’Inter-Rhône. Chez nos producteurs les sorties de chai ont été en recul de 17 % sur la période. » Un chiffre à mi-chemin du contexte actuel, puisque les transactions se sont faites normalement la première quinzaine du mois de mars, avant le confinement. Le conditionné marque davantage le pas que le vrac, avec respectivement -21 % et -15 % de sorties. L’AOP générique côtes-du-rhône a marqué un coup d’arrêt la semaine du 16 mars (-69 %), mais elle est (timidement) repartie à la fin mars. De sorte que les sorties de chai affichaient -34 % la première semaine d'avril. Le tout avec un prix légèrement à la baisse, « mais lorsque l’on regarde le cumul de la campagne les prix se maintiennent », assure Sébastien Lacroix.

Un baromètre hebdomadaire pour sonder l’état de la filière

Inter-Rhône a également mis en place un questionnaire hebdomadaire envoyé à tous les opérateurs pour avoir un baromètre de l’activité et l’état de la filière. L’activité globale est maintenue à hauteur de 59 % de la normale. Si elle s’est moins arrêtée dans les vignes, l’activité commerciale en revanche ne tourne plus qu’à 29 % en moyenne en vallée du Rhône. Parmi les principales difficultés rencontrées par les producteurs figure en premier lieu la baisse des commandes (pour 87 % d’entre eux), suivie des problèmes liés à la logistique (20 %), aux prestataires (16 %), aux fournisseurs (13 %) et au personnel (10 %). Certains remontent déjà des problèmes de trésorerie et la difficulté à obtenir les prêts garantis par l’Etat. « L’anxiété monte au fur et à mesure que dure la crise », résume Sébastien Lacroix.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
Pour les prochaines vendanges, la MSA recommande notamment d' éviter le travail face à face, d'organiser les départs en décalé et que chaque salarié conserve son seau et son sécateur pour l’utilisation, l’entretien et le nettoyage.  © J.- C. Gutner
Préparer les vendanges en contexte Covid
Dans le contexte sanitaire actuel, l’organisation des vendanges devra sans doute être adaptée pour prendre en compte le risque de…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
 © DR
Diag’Pulvé, un outil pour estimer la qualité d’application avec son smartphone
Pour mesurer rapidement la qualité de la pulvérisation, un projet de recherche appliquée dénommé Diag’Pulvé (1) vient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole