Aller au contenu principal

La réforme des signes de qualité sur le tapis

Le congrès des IGP de France, qui s’est déroulé début juin à Nantes, a été l’occasion pour la filière de montrer au représentant de Bruxelles son attachement aux signes de qualité actuels.

Les fromages ou les jambons IGP ne sont pas obligatoirement élaborés sur l’aire de l’indication, contrairement aux vins.
Les fromages ou les jambons IGP ne sont pas obligatoirement élaborés sur l’aire de l’indication, contrairement aux vins.
© J.-C. Gutner

Et pour cause. La Commission européenne planche sur « une clarification et une simplification » du système. À l’heure actuelle, quatre régimes cohabitent : les vins, les produits agroalimentaires, les spiritueux et les vins aromatisés. Avec à chaque fois des spécificités. À titre d’exemple, les fromages ou les jambons IGP ne sont pas obligatoirement élaborés sur l’aire de l’indication, contrairement aux vins.

Des dérogations en cas d’aléas climatiques

Si Michaël Erhart, chef de l’unité qualité à la DG Agri de la Commission européenne, n’a pas vraiment rassuré la filière, il a tenu à montrer les bénéfices qui pourraient découler d’une simplification. Comme le fait de décliner les systèmes fonctionnant bien à tous les secteurs.

Il a notamment cité l’exemple des AOP fromagères, qui bénéficient d’une dérogation temporaire en cas d’aléas climatiques. « Normalement, 50 à 100 % de l’alimentation du bétail en IGP doit provenir de la région, a-t-il détaillé. Mais en cas de problème météo, il suffit d’une notification à Bruxelles pour que l’IGP bénéficie d’une dérogation temporaire. Ce système n’existe pas pour les vins et spiritueux. Il serait intéressant de voir si cela pourrait être bénéfique ou pas. »

Michaël Erhart a également fait miroiter une accélération des délais de procédure ; accélération bien évidemment souhaitée par la filière. En revanche, il n’a pas caché étudier l’intérêt d’une délégation de la gestion quotidienne de la propriété intellectuelle des IG à une agence, pour cause de coût trop important et de manque de personnel. La filière, AOC et IGP, a d’une seule voix signifié qu’elle s’y oppose, « les agences étant payées par les viticulteurs, contrairement à la DG Agri », a pointé Michel Servage, président de VINIGP.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Glyphosate : seuls les usages sur le cavaillon et dans les parcelles non-mécanisables seront maintenus en vigne
Après trois ans de suspense, les conditions de restriction du glyphosate sont enfin précisées. Il restera autorisé dans les…
L'élévateur de vendange a remplacé six porteurs.  © Alabeurthe
[VIDEO] Un tapis élévateur pour mécaniser la vendange manuelle
Depuis 2019, Michel Laroche est équipé d’un tapis élévateur sur tracteur enjambeur pour remplacer les porteurs.
Phytos : les modalités de séparation entre la vente et le conseil enfin précisées
Issu de la loi Egalim du 30 octobre 2018, le principe de séparation de la vente et du conseil à l’utilisation des produits…
Les teintures-mères utilisées pour l'isothérapie ont été réalisées à partir d'organes de vignes atteints par le mildiou. © CAB
Homéopathie en vigne, des effets ponctuels
L’homéopathie et l’isothérapie ont été testées dans le Val de Loire. Il en ressort des premières conclusions assez intéressantes…
Dans la mesure du possible, les stations météos doivent être placées à des distances d'au moins deux fois la hauteur de l'obstacle le plus proche. © Sencrop
Comment s’équiper  en stations météorologiques? 
Gel, irrigation, maladies… Les stations météorologiques connectées et les outils d’aide à la décision qui les accompagnent…
Le traitement des effluents vinicoles est une obligation réglementaire parfois difficile à mettre en œuvre dans les domaines de petites et moyennes tailles. © J-.C. GUTNER
Deux innovations dans le traitement des effluents de chai
Un système pour éviter le lagunage et une station d’épuration clé en main dans un container, telles sont les innovations…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole