Aller au contenu principal
Font Size

La fabricant de bouteilles en verre Verallia va supprimer 130 postes en France

La baisse de la demande en verre d’emballage de la filière vin conjuguée à la forte compétitivité des verriers étrangers ont fragilisé le numéro trois mondial qui est contraint d’arrêter l’exploitation de l’un des trois fours de l’usine de Cognac.

Verallia a présenté lors du dernier Sitevi les nouveaux modèles de la gamme Paris, initialement dessinnée pour la Champagne puis déclinée pour les vins tranquilles.
© J.GRAVÉ

La filiale française de Verallia, spécialiste du verre d’emballage, a annoncé dans un communiqué devoir supprimer près de 130 postes dans les prochains mois. En cause, une baisse de ses ventes dans l’Hexagone alors que de plus en plus de vignerons se fournissent chez les verriers des pays limitrophes, « plus compétitifs ». Verallia précise que « les importations représentent désormais un
tiers du marché domestique.
 »

L’arrêt d’activité d’un four entraîne la suppression de 80 postes

Contraint de redimensionner son outil de production, le groupe a décidé de ne pas reconstruire l’un des trois fours de l’usine de Cognac, qui « fabrique essentiellement des bouteilles pour le marché du vin. »  Ceci entraîne la suppression directe de 80 postes, tandis qu’une cinquantaine de postes répartis dans les six autres usines françaises du groupe seront également amenée à disparaître. Verallia, qui emploie près de 2500 personnes en France et exploite 14 fours a pourtant investi près de 220 millions d’euros en quatre ans dans l’Hexagone pour tenter de rester compétitif. Mais la loi du marché aura eu raison de ses efforts.

Lire aussi " Matières sèches dans le vin: l'écoconception à tous les étages "

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
Ecoceps
L'Ecocep revient sur le marché des interceps viticoles
Un an après la fermeture de CGC Agri, trois anciens salariés ont repris le brevet de l'Ecocep pour relancer cet outil de travail…
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?
Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
 © DR
Diag’Pulvé, un outil pour estimer la qualité d’application avec son smartphone
Pour mesurer rapidement la qualité de la pulvérisation, un projet de recherche appliquée dénommé Diag’Pulvé (1) vient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole