Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

La confusion sexuelle entre dans une nouvelle ère

Après vingt ans d’utilisation en viticulture, la confusion sexuelle pour lutter contre le ver de la grappe s’apprête à franchir un nouveau cap. L’arrivée de solutions sans diffuseurs lève la contrainte du temps de pose, et pourrait ainsi accélérer le déploiement de cette méthode.

Depuis 2017, les vignerons bénéficient d'une alternative sans diffuseurs pour lutter contre le ver de la grappe par confusion sexuelle. Il s'agit du Puffer de De Sangosse, composé d'une cabine et d'un aérosol diffusant automatiquement les phéromones pendant les heures de vol du papillon. © De Sangosse
Depuis 2017, les vignerons bénéficient d'une alternative sans diffuseurs pour lutter contre le ver de la grappe par confusion sexuelle. Il s'agit du Puffer de De Sangosse, composé d'une cabine et d'un aérosol diffusant automatiquement les phéromones pendant les heures de vol du papillon.
© De Sangosse

D’après BASF, pionnier de la lutte contre eudémis et cochylis par confusion sexuelle via les capsules de diffusion Rak, 100 000 ha de vignes ont été protégés par cette méthode en 2019. Un chiffre qui ne représente que 12 % du vignoble français. « Le problème, c’est que la confusion sexuelle par diffuseurs est longue à installer. Cela me prend environ 1 h 15/ha », témoigne Fabien Cardetti, vigneron au Domaine de Lescure, à Fronton en Haute-Garonne, certifié HVE. Et autant en fin de campagne lorsqu’il faut les retirer. » En 2017, pour lutter contre eudémis, il se tourne donc vers le Puffer tout juste commercialisé par la société De Sangosse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
La grêle prend la Provence par surprise
Lundi 18 mai vers 17h, un orage de grêle non prévu a frappé la Provence verte. Les dégâts sont hétérogènes, mais certaines…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole