Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La cave de Cap Leucate mise sur le recyclage des eaux usées pour l'irrigation

Alors que le dernier millésime a été marqué par des épisodes de canicule et de sécheresse ayant un impact direct sur le volume de production, la question de l’eau devient cruciale. Convaincue que le recyclage de l’eau des stations d’épuration peut apporter une partie de la solution, la cave coopérative de Cap Leucate développe un projet pilote.

Lilian Copovi : L’accès à l’eau est une des clés de la survie de la viticulture ici mais cela ne sera pas suffisant. Il faudra actionner tous les leviers pour surmonter le réchauffement climatique.  © Y. Kerveno
Lilian Copovi : L’accès à l’eau est une des clés de la survie de la viticulture ici mais cela ne sera pas suffisant. Il faudra actionner tous les leviers pour surmonter le réchauffement climatique.
© Y. Kerveno

« Dans notre contexte où l’eau devient un enjeu majeur, le recours aux eaux de stations d’épuration est un atout », explique Lilian Copovi, vice-président de la cave de Cap Leucate, dans l’Aude. « Et le premier de ces atouts, c’est que cette eau sera toujours là et disponible puisqu’elle sert d’abord aux habitants et que les populations se développent. » Pour commencer, il a fallu lever les obstacles sanitaires et techniques, tâche dont se sont acquittées les équipes d’Hernan Ojeda, directeur du centre Inra Pech rouge à Gruissan au cours d’un cycle de trois années d’expérimentations. Paradoxalement, ce sont les moins « pures », les eaux de catégories C qui sont aussi les plus répandues, qui se sont révélées au fil des études les plus intéressantes à utiliser en irrigation. « Il a d’abord fallu convaincre que nous pouvions utiliser ces eaux pour irriguer la vigne, alors que la norme ne nous autorisait que les eaux de catégorie B », explique-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
De l’expérimental à la cuvée sur-mesure
En Champagne, Julien Launois a commencé par tester l’impact des différentes chauffes d’un fût sur ses vins. Puis, celui de la…
Avec sa benne et son blocage de différentiel, le Jobber EV5 peut répondre aux attentes de certains viticulteurs. © Deltamics
Le courant passe pour les quads et les SSV
L’offre en quad et SSV électriques est encore très restreinte. Mais de nouveaux modèles, plus adaptés à la viticulture, sont…
Thomas Gomes (à droite) et Guillaume Clemenceau ont commencé par travailler la syrah sur une parcelle de Maury, avant de décider de planter ce cépage sur leurs domaines respectifs situés dans le vignoble de Bordeaux. © J. Gravé
La syrah fait de nouveaux adeptes dans les vignes
Avec le réchauffement climatique, de plus en plus de vignerons cherchent des solutions dans l’encépagement. Expérimenter la syrah…
Vignette
« Nous avons monté un Speedway sans hydraulique »
Vignerons dans le Vendômois, Florent et Charles Jumert travaillent le sol sous le rang avec un intercep Belhomme, sur lequel ils…
L’électricité, moteur de la traction
La traction est certainement la fonction la plus difficile à électriser sur une exploitation, tant elle peut être exigeante en…
La cave de Saint-Pourçain lance la 33e édition de sa cuvée La Ficelle
Malgré des volumes en forte baisse pour cause de sécheresse, la cave de Saint-Pourçain a choisi de préserver les volumes de sa…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole