Aller au contenu principal

La bulle autorisée pour deux nouvelles IGP

© Fotolia/Seventysix

Le Conseil d’État a validé deux nouveaux cahiers des charges pour l’élaboration d’IGP effervescents. Les IGP comté tolosan et coteaux de l’ain rejoignent ainsi les IGP var, maures, hautes-alpes et méditerranée, déjà validées lors des deux premiers jugements dans la guerre entre la Fédération nationale des producteurs et élaborateurs de crémants et les IGP souhaitant ouvrir leur cahier des charges aux vins mousseux. Les IGP pays d’oc et vin des allobroges, qui avaient également fait appel, ont quant à eux été invalidés, faute d’historique et de lien au terroir suffisant. D’autre part, le juge des référés a invalidé le cahier des charges de manière rétroactive, ce qui implique l’interdiction de la commercialisation des bouteilles produites depuis le début du contentieux. La Fédération des crémants espère bien voir cette décision faire jurisprudence.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation du traitement à l'eau chaude est renforcée. © J. Grosman
La lutte contre la flavescence dorée redéfinie par un nouvel arrêté
Un arrêté publié au Journal Officiel le 27 avril 2021 définit les méthodes de surveillance et de protection de la vigne contre la…
3 conseils pour vinifier en rouge à partir de vignes gelées
Lors d’un webinaire le 22 juin dernier, l’ICV livrait ses conseils pour vinifier des raisins de qualité très hétérogène,…
L'entreprise Alatache rend possible le travail du sol sur des parcelles inaccessibles aux machines grâce au treuil. © X. Delbecque
Des solutions pour mécaniser les vignes en fortes pentes
La chambre d’agriculture de l’Ardèche a organisé en avril dernier une journée consacrée aux solutions pour les fortes pentes.…
Un semoir à engrais verts pour chenillette fait maison
Teddy Martin, viticulteur à Janvry dans la Marne, a confectionné un semoir à engrais verts pour sa chenillette, sur la base d’un…
L’Alouette lulu aime se percher sur des piquets de vigne. © A. Bossus
L’Alouette lulu, oiseau emblématique des vignobles
Cette alouette se repère au printemps grâce à son chant, « lululu », qui lui a valu son nom. Des mesures de préservation peuvent…
7 chiffres à retenir sur la viticulture bio en 2020
L’Agence bio a dévoilé son rapport sur le marché du bio à la production et à la consommation en 2020. Le vin fait toujours partie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole