Aller au contenu principal

Languedoc-Roussillon
La bouteille Sud de France est dessinée

Si en attendant le dépôt de son brevet, sa silhouette de la bouteille Sud de France reste secrète, on sait déjà qu’elle s’inspire des amphores de Méditerranée.

Après le lancement du label "Sud de France" en 2008 la région Languedoc-Roussillon s'associe à une nouvelle opération visant à soutenir les producteurs de vins de moyennes gammes. A l'origine de ce projet l'association pour la promotion de la bouteille Sud de France. Son président Roger Blanc est ancien verrier, issu d'une famille de viticulteur, il connaît donc parfaitement son sujet. "Le concours a été national et ouvert à tous publics. 40 dossiers ont été déposés. La gagnante est une professionnelle, Catherine Guidicelli." "Le challenge était passionnant, précise la designer, le cahier des charges strict. Il a fallu jongler avec les multiples contraintes, comme le coût, le stockage, le logo... Je me suis inspirée des amphores de Méditerranée. J'ai resserré le bas de la bouteille et opté pour des épaules larges, qui lui donne un aspect plus moderne que ses consœurs présentes sur le marché." "Elle se démarque effectivement, mais elle n'est pas non plus révolutionnaire, poursuit Roger Blanc. Le but est de la faire accepter rapidement, pas de choquer. Pas davantage de bague à vis, à cause de réticences, de certains viticulteurs membres du jury, mais un bouchon classique. Cette bouteille a une potentialité énorme pour les caves coopératives. Il faut bien savoir que 75% du vin de la région n'est pas mis en bouteille dans la région."

En verre blanc et vert

Pour la Verrerie du Languedoc (174 salariés) basée à Vergèze (Gard) qui souhaite se diversifier ce projet est aussi important. Cette bouteille qui sera déclinée en verre blanc et vert pourrait effectivement permettre à l'entreprise de créer des emplois avec l'ouverture d'un second four. "La bouteille Sud de France devient dans ces conditions un enjeu pour l'ensemble du territoire régional, estime Roger Blanc." Les premiers moules devraient être fabriqués dès septembre prochain. La commercialisation est prévue pour début 2010. En attendant le dépôt du brevet à l'INPI (Institut national de la propriété industrielle), le modèle reste top secret et donc invisible.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?
Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole