Aller au contenu principal

Viticulture de conservation
" Il ne faut pas se lancer aveuglément dans l'agriculture de conservation ", selon l'agronome Jean-Pierre Sarthou

Jean-Pierre Sarthou est professeur en agronomie-agroécologie à Toulouse INP-Ensat/Inrae UMR Agir. Il explique ce que les instituts techniques savent de l’agriculture de conservation.

Jean-Pierre Sarthou est enseignant-chercheur. Il a fait de l'agriculture de conservation sa spécialité, et la pratique sur sa propre exploitation dans le Sud-Ouest. © J.-P. Sarthou
Jean-Pierre Sarthou est enseignant-chercheur. Il a fait de l'agriculture de conservation sa spécialité, et la pratique sur sa propre exploitation dans le Sud-Ouest.
© J.-P. Sarthou

Que disent les recherches en ce qui concerne l’agriculture de conservation des sols ?

Les résultats de suivis expérimentaux en agriculture de conservation des sols (ACS) à travers le monde sont très variables. Quand on regarde de plus près, on se rend compte que cela dépend de l’ancienneté du système étudié. Lorsque le système est ancien, ses performances sont meilleures sur tous les plans. Les rendements sont plus élevés et l’on utilise moins d’herbicides que dans un système conventionnel. Mais c’est aussi moins d’engrais et moins d’émissions de CO2, de méthane et de protoxyde d’azote puisque l’on ne fait plus de passage de tracteur pour labourer. Sans compter le stockage de carbone, lui aussi bon pour la planète. Les études montrent également que cela amène plus de matière organique et une porosité différente, qui améliore la capacité hydrique. La réserve utile peut augmenter de plus de 50 %.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Pascal Preys, entrepreneur de travaux viticoles basé à Abzac, en Gironde, a conçu et breveté un tuteur métallique en M, le Tut'M.
[Astuce] « J’ai créé un tuteur s’autoclipsant sur le fil de palissage : le Tut'M »
Pascal Preys, ancien vigneron et entrepreneur de travaux viticoles basé à Abzac, en Gironde, a conçu et breveté un tuteur en M,…
Les rotors à axe horizontal et fils sont les plus plébiscités par les viticulteurs pour la tonte sous le rang.
Bien choisir ses tondeuses interceps
Afin de répondre à la demande croissante de tonte du cavaillon de la vigne, les solutions techniques se multiplient. Voici les…
Massey Ferguson - Cabine plancher plat et jusqu'à 120 ch sur les MF 3
Massey Ferguson a dévoilé sa nouvelle gamme de tracteurs spécialisés, les MF 3, culminant désormais à 120 ch.
John Deere renouvelles ses tracteurs vignerons et fruitiers.
John Deere - Les tracteurs spécialisés plus puissants et plus confortables
John Deere dévoile la nouvelle génération de tracteurs vignerons et fruitiers. 
Astuces viti-vinicoles : le top 10 de la rédaction
Une bêche roulante, une laveuse de caisses à vendange ou encore une station météo. Voici les dix bricolages viti-vinicoles qui…
Forge Boisnier - L'Emisol XL, le porte-outils bodybuildé toutes options
Connu pour ses porte-outils interceps Emisol, Forge Boisnier en lance une version bodybuildée. 
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole