Aller au contenu principal

Caractérisation des vins
En Espagne, une langue électronique outil ou espionne

Une université espagnole veut mettre au point des capteurs électroniques, capables d´analyser les vins mais aussi de renseigner sur leur historique, voire de prédire leur avenir.


L´Université de Valladolid en Espagne travaille depuis deux ans à la mise au point d´une langue électronique pour vins. Il s´agit d´un ensemble de capteurs électroniques (dits voltamétriques) reliés à un logiciel de traitement des données. Ces capteurs, sortes d´électrodes, sont plongés dans le vin et mesurent les phénomènes électrochimiques qui s´y déroulent, entre autres les réactions d´oxydo-réduction. Ils renseignent alors le logiciel qui, après calibration et moult calculs, en déduit quels sont les composés chimiques présents. « Dans le domaine de l´oenologie, nous testons plusieurs types d´électrodes (platine, nickel, or.). Nous avons déjà obtenu des résultats intéressants pour différencier des vins issus de cépages différents, préciser la durée d´élevage en barrique qu´a subi un vin et même préciser la forêt d´origine des barriques dans lesquelles le vin a été élevé », annonce la scientifique Maria Luz Rodriguez.
©Maria Luz Rodriguez

Son laboratoire a en effet différencié quatre vins de la région espagnole du Ribera issus des cépages tinta des pais, tinta de toro, tempranillo et mencia, et a suivi un même vin élevé en bois selon plusieurs modalités : sur 3 ou 6 mois et dans des barriques d´origines variables (chêne américain, Allier, Nevers.).
« Pour l´instant, il est possible de bien différencier les origines des barriques après six mois d´élevage seulement. Après 3 mois, les résultats sont moins nets », précise Mme Rodriguez.
Pour l´heure, il va sans dire que la technique intéresse les Fraudes. Mais le champ des applications possibles de ce type d´outil est beaucoup plus vaste. « La recherche démarre, il y a beaucoup de pistes à explorer. En améliorant les capteurs et en constituant de solides bases de données, nous pourrons peut-être arriver à analyser le vin de manière à prédire son évolution. » Mme Rodriguez ne cache pas son rêve : « constituer un panel électronique complet intégrant sa langue électronique mais aussi un nez électronique pour le dosage des arômes, voire un oeil électronique. ».
Que les fins palais se rassurent, il faudra encore quelques longues années de recherche avant de les détrôner !
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
Vignoble côte du Rhône
Production mondiale de vin : la France tombe à la troisième place du podium
Les aléas climatiques, nombreux et intenses en 2021, ont pénalisé la production viticole européenne et particulièrement française…
Les nouveaux tracteurs Claas Nexos bénéficient d'un plancher plat.
Claas - Le nouveau Nexos culmine à 120 ch
Claas dévoile son nouveau tracteur spécialisé Nexos.
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
Lors de l'utilisation d'un tracteur enjambeur, il est important de vérifier, en fonction de l'outil attelé, dans quelles conditions de pente (inférieure à 15, 35 ou 50 %) l'engin peut évoluer, afin de garantir que l'arceau de sécurité protégera l'opérateur en empêchant de partir en tonneau.
Tracteurs enjambeurs : l’homologation antirenversement ankylose les livraisons
Bon nombre de constructeurs de tracteurs enjambeurs ont réduit momentanément leur catalogue. La cause est multifactorielle.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole