Aller au contenu principal

Des visites oenotouristiques adaptées à différents handicaps

En Gironde, le Château Champion a souhaité aller plus loin que les normes en vigueur sur l’accueil des publics en situation de handicap. Quelques aménagements assez simples ont permis d’obtenir la labellisation Tourisme & Handicap pour quatre familles de handicap en 2018.

Le Château Champion, en Gironde, a adapté ses visites à la propriété pour qu’elles soient accessibles à différents types de handicaps. Les efforts déployés par ce domaine familial de 7 ha situé à Saint-Émilion, ont été reconnus officiellement par l’obtention en 2018 du label Tourisme & Handicap pour les handicaps moteur, mental, auditif et visuel. Pour Pascal et Véronique Bourrigaud, propriétaires du château, c’est la suite logique d’une tradition d’accueil au domaine, ouvert aux clients depuis les années 50. « Cette sensibilité à l’accueil de différents publics vient aussi de mon métier de guide conférencier que j’ai exercé à l’office de tourisme de Saint-Émilion et que j’exerce encore à la demande, explique Véronique Bourrigaud. Avec ce métier on apprend en permanence à s’adapter au public que l’on accompagne. »

Des adaptations assez simples à mettre en œuvre

Véronique Bourrigaud et son mari avaient déjà réalisé les investissements nécessaires quant aux normes d’accessibilité prévues par la loi sur les Établissements recevant du public (ERP). Près de 50 000 € ont ainsi été dédiés à la construction et la mise aux normes du point d’accueil et de vente, un petit bâtiment de 32 m2 équipé de toilettes adaptés. Le cheminement du circuit de visite, déjà dallé, a été élargi à 85 cm pour permettre l’accès en fauteuil au chai et à la salle de dégustation. En 2017, la place de parking réservée aux personnes à mobilité réduite, déjà matérialisée par un panneau, a été bétonnée avec un pavage autobloquant.

Pour accueillir des personnes porteuses d’autres formes de handicap, Véronique Bourrigaud et son mari ont puisé des informations sur internet et auprès de l’agence de développement touristique de leur département. « Pour le handicap auditif, explique Véronique Bourrigaud, c’est assez facile puisqu’il faut investir dans une boucle à induction magnétique qui coûte entre 200 et 300 €. Pour l’accueil lié au handicap mental je me suis dit que ce serait assez facile de décliner le discours assez simplifié que j’ai déjà avec des jeunes enfants. J’ai donc édité des documents très simples qui expliquent le travail de la vigne sur une année et l’élaboration du vin. »

Un domaine et une visite accessibles à tous

Pour les personnes malvoyantes, le franchissement des quelques marches à l’entrée de la salle de dégustation a été facilité avec l’installation au sol d’une dalle cloutée et deux rambardes posées le long du mur. Des supports écrits en assez gros caractères avec des effets de surbrillance ont aussi été édités. « Sur ces visites, j’aime bien concentrer une partie de la dégustation sur la découverte des arômes. Et quand la visite a lieu pendant les fermentations, je mets en avant le côté auditif comme écouter le travail des levures à travers la paroi des cuves », précise Véronique Bourrigaud.

Depuis cette labellisation, la propriété a participé à un week-end de visite organisé dans le cadre du mois du handicap. Les efforts engagés ont facilité l’obtention des labellisations "ferme découverte" et "ferme pédagogique" du réseau Bienvenue à la ferme.

Toutes ces distinctions ont-elles fait venir plus de monde à la propriété et engendré plus de ventes ? Véronique Bourrigaud reconnait que c’est assez difficile à mesurer et retient surtout « la satisfaction de savoir que la propriété est accessible à tous ».

Avis d'expert : Élisabeth Vuillet, évaluatrice Tourisme & Handicap pour la Gironde

« La marque Tourisme & Handicap signe la volonté de s’adresser à des publics ayant des besoins spécifiques »

« Tourisme et Handicap est une marque nationale qui se situe comme une référence supérieure par rapport à la loi sur les ERP, même si les critères ne sont pas toujours différents, notamment pour la mobilité réduite. La marque signe la volonté d’accueillir des publics à besoins spécifiques. La différence est donc très grande car elle reconnaît les efforts déployés pour que la visite soit intéressante et accessible à tous les publics et pour que chacun se sente bien. On parle donc bien ici d’un engagement personnel plus large qui dépasse le minimum exigé par la loi sur le bâti. La marque existe depuis 2002. Elle est accordée pour une durée de cinq ans et pour 2, 3 ou 4 déficiences. La Gironde compte 120 établissements labellisés dont 20 exploitations viticoles. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

New Holland retrouve la première place du podium concernant les parts de marché des immatriculations de tracteurs spécialisés.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2021 - New Holland renoue avec la première place.
Les ventes de tracteurs vignes et vergers évoluent à la hausse et atteignent un volume élevé. New Holland récupère sa place de…
Bobard conforte sa place de leader, devant Tecnoma et Dérot.
Immatriculations des tracteurs enjambeurs 2021 - Bobard assoit sa position de leader
Après une année creuse, le marché des tracteurs enjambeurs repart à la hausse. Dans ce contexte, Bobard conforte sa suprématie.  
[VIDEO] Démonstration de semis sur le cavaillon de la vigne par hydroseeding
Lors d'une démonstration en octobre dernier sur son site de Tulette dans la Dôme, le groupe Perret a présenté aux viticulteurs la…
Rétrospective : les cinq vidéos qui vous ont le plus intéressés en 2021
Quelles vidéos ne fallait-il pas manquer en 2021 sur Réussir Vigne ? Top cinq de nos films les plus visionnés.
ZNT : consultation ouverte pour la règlementation sur les zones de non-traitement
C'est parti ! La nouvelle mouture de la règlementation ZNT est finalisée. Le gouvernement vient de lancer la consultation des…
Michel Issaly, vigneron au domaine de la Ramaye, à Gaillac dans le Tarn
« Depuis que je mets en place des techniques permacoles, j’ai réduit ma surface de 6,5 à 3,5 hectares »
Michel Issaly, vigneron au domaine de la Ramaye, à Gaillac dans le Tarn, conduit son vignoble en essayant de respecter au mieux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole