Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Boissons à base de vin
Des taxes variables suivant leurs compositions


Diversification oblige, les boissons à base de vin commencent à fleurir dans toutes les régions viticoles. Mais avant de lancer un nouveau produit sur le marché, l´élaborateur a intérêt à bien se renseigner auprès des Douanes sur la fiscalité qui lui sera appliquée, car celle-ci varie énormément selon la composition du produit. La fiscalité la plus avantageuse concerne les produits assimilés au vin : la taxe s´élève alors à 3,40 ?/hl et peut s´acquitter sous forme de capsules-congés. " Les vins désalcoolisés, de type Lir, entrent dans cette catégorie tout comme certaines boissons aromatisées à base de vin ", précise Hélène Melet-Ciejka de la direction générale des Douanes. Deuxième catégorie : celle des alcools. Elle concerne les boissons à base de vin dans lesquelles sont ajoutés de l´alcool ou de la liqueur (aromatisation à la liqueur d´orange par exemple). La taxe à reverser s´élève alors à 1450 ?/hl d´alcool pur, c´est-à-dire 217 ?/hl pour un produit titrant 15 %. Certaines boissons entrent également dans la catégorie des " produits intermédiaires ", celle des pineau ou floc de gascogne, obtenus par mutage du moût à l´alcool, taxés à 214 ?/hl.
Certaines boissons à base de vin peuvent se voir appliquer la « taxe prémix » s´élevant à 11 ? le dl d´alcool pur. ©D. R.

A cette fiscalité de base peuvent se rajouter des taxes additionnelles et notamment la fameuse " taxe prémix ". Créée pour lutter contre la consommation excessive de boissons alcoolisées et sucrées par les jeunes, cette taxe concerne essentiellement les cocktails à base d´alcool vendus en grande surface. " Mais certaines boissons à base de vin peuvent être concernées, poursuit Hélène Melet-Ciejka, notamment celles qui contiennent moins de 50 % de vin et titrent moins de 12 degrés. " Dans ce cas-là, la taxe atteint des sommets : 11 ? le décilitre d´alcool pur, soit 1100 ? pour un hectolitre d´une boisson titrant 10 %.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

[Coronavirus] Quelles sont les mesures de confinement à respecter dans le monde viticole ?
Le Président de la République a appelé tous les Français à rester confinés chez eux pour endiguer l’épidémie de Covid-19. Pour…
[Coronavirus] Dois-je fermer mon caveau de dégustation ?
(Mis à jour le 17 mars) La posture a adopter sur le caveau de vente est floue. L'administration estime qu'il peut être ouvert,…
Pour Hubert Gerber, viticulteur en Alsace, les avantages de la viticulture de conservation des sols sont nombreux. © X. Delbecque
Retour sur 10 ans de non-labour
Dans le Bas-Rhin, Hubert Gerber conduit ses vignes en semis direct et en non-labour. C’est pour lui moins de travail et la…
[Covid-19] La MSA rappelle les mesures sanitaires pour pouvoir travailler dans l’agriculture en se protégeant contre le coronavirus

Si le ministre de l'agriculture appelle les citoyens à venir travailler dans les champs malgré le confinement, ce n'est pas…

[Covid-19] Un vigneron élabore du gel hydroalcoolique à partir de ses eaux-de-vie
Face à la pénurie de gel hydroalcoolique utilisé pour limiter l'expansion du coronavirus, Mark Karazs, propriétaire du domaine…
Bernard Farges, président de la Cnaoc
[Covid-19] Bernard Farges, président de la Cnaoc : "Il est urgent de faire circuler l'argent"
Pour la Cnaoc, face à l'impact économique du Coronavirus, l’urgence c’est la trésorerie des acteurs de la filière viticole, afin…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole