Aller au contenu principal

Des sauternes "entrée de gamme" pour élargir le marché

Une vingtaine de producteurs de sauternes proposent à présent des cuvées d’entrée de gamme, plus fraîches et plus vives. Le but : rendre le liquoreux plus accessible.

Promesse, du château Rabaud-Promis, est positionné en entrée de gamme pour répondre à la demande de clients.
Promesse, du château Rabaud-Promis, est positionné en entrée de gamme pour répondre à la demande de clients.
© DR

La situation économique du sauternes n’étant guère reluisante, plusieurs vignerons ont décidé de réagir et d’élargir leurs gammes, afin de toucher de nouveaux consommateurs et d’autres modes de consommation. Etiquettes modernes et épurées, vins frais et fruités : ces sauternes sont plus simples d’abord que les liquoreux habituels. Thomas Dejean, du château Rabaud-Promis, s’est lancé sur ce créneau en 2008. Il a commencé à produire la cuvée Promesse, suite à la demande de clients. Et ne s’est pas arrêté depuis. “ Je l’ai conçue comme un produit à part entière, décrypte-t-il. Il s’agit d’un vin plus frais, sur des fruits croquants. ” Promesse est positionnée en entrée de gamme (16 €/col, contre 28 à 38 €/col pour le premier cru). Cette cuvée répond aussi à la nécessité, pour les domaines sauternais, de créer une gamme, chose pas forcément aisée en absence de rouge, rosé ou blanc sec. Et cela fonctionne ! Cette cuvée, qui représente 30 % de la production du domaine, connaît régulièrement une rupture de stocks.

Pour une clientèle jeune


Michel Garat, du château Bastor-Lamontagne s’est lui aussi lancé dans l’aventure en 2010. Sa cuvée So Sauternes est destinée à concurrencer le Lillet, l’apéritif bordelais, sur lequel il a indexé son prix (13 €/col). “ Nous avons voulu élaborer un vin plus moderne, moins effrayant pour le consommateur et plus ouvert ”, explique le vigneron. S’il ne représente pour le moment que 10 % de la production du château, Michel Garat espère bien que ce n’est qu’un début. Ce nouveau style de liquoreux séduit essentiellement la clientèle particulière, jeune ainsi que le CHR. En revanche, la grande distribution est plus mesurée : “ ces acheteurs sont calés sur une idée du sauternes et ont du mal avec ces nouveaux produits, analyse Michel Garat. Ils ne savent pas où les positionner dans la gamme. ” Pour l’instant…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

[VIDEO] Vignes gelées : objectif bois de taille !
Après un gel conséquent, il est important de s’occuper des rameaux restants ou qui repoussent, afin d’assurer la pérennité du cep…
Lee touffes de soies blanches sur le pourtour de l’abdomen différencie le scarabée japonais adulte des autres coléoptères présents en France. © D. Cappaert/MSU
Le scarabée japonais, ravageur aux portes de l'Hexagone
Le scarabée japonais n’a pas encore été détecté en France. Cet insecte classé organisme de quarantaine prioritaire est sous haute…
Les vignobles de Vouvray et de Champagne touchés par la grêle
Ce jeudi 3 juin dans la soirée, un fort orage de grêle a touché quatre communes de l’appellation Vouvray. Un épisode similaire a…
Les variétés résistantes artaban, voltis, floreal et vidoc aux portes des vins AOC
Les quatre variétés résistantes Inrae-ResDur ont été confirmées comme étant des espèces de type Vitis vinifera par l’Office…
Prix des vignes 2020 : 4 points à retenir
Le bilan annuel établi par le groupe Safer sur les transactions de terres agricoles en 2020 montre un fort impact de la crise…
Guillaume Casanove, Gilles et Romain Lacroix, François Tissot et Alain Dourthe (de gauche à droite) travaillent de concert pour mettre en application la méthode Géophile au Mas des Boutes. © X. Delbecque
« La vigne a rapidement réagi à la méthode Géophile »
À Tresques, dans le Gard, les domaines Bernard Perret se sont lancés dans la méthode Géophile. Une approche globale de la vigne…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole