Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des produits à base d’algues pour remplacer le cuivre

Dans le cadre du projet ProEcoWine, le laboratoire bordelais Phenobio et divers partenaires européens testent l’impact de deux formulations à base d’algues et de micronutriments sur les maladies de la vigne.

Les essais 
sous serre
montrent que les algues permettent une petite stimulation 
des défenses 
de la vigne.
Les essais
sous serre
montrent que les algues permettent une petite stimulation
des défenses
de la vigne.
© Phenobio

. Quels sont les produits testés ?

Deux formulations à base d’algues et de micronutriments sont actuellement testées : l’une contre le mildiou, la seconde contre le botrytis. Le but est trouver une alternative au cuivre, notamment pour les viticulteurs en bio. Les algues, dont les partenaires souhaitent taire le nom, sont cultivées à grande échelle au Portugal.


. Comment fonctionnent ces produits ?

Ces produits semblent disposer de trois types d’action.
La première est un effet nutritif, grâce aux micronutriments. « Le produit agit alors un peu comme un engrais », confirme Xavier Vitrac, directeur général du laboratoire Phenobio.
Les algues auraient par ailleurs un petit effet de stimulation des défenses naturelles (SDN) de la vigne, ainsi qu’un effet direct sur les champignons. « Les travaux menés en interne démontrent
que la stimulation de la vigne n’est pas très importante, mais qu’elle existe », indique Xavier Vitrac.
En revanche, l’effet direct sur les champignons ne fait pas de doute en laboratoire. Des tests in vitro ont mis en évidence l’action létale des algues par contact, tant sur le botrytis, que sur le mildiou. Mais il reste à le démontrer à la vigne.


À quel stade de développement en est-on ?

Les essais en plein champs menés en 2014 n’ont pas permis de conclure sur une réelle efficacité des produits, les cadences n’ayant pu être tenues contre le mildiou à cause des pluies et le botrytis n’ayant pas pointé son nez cette année sur les zones d’essai.
Les partenaires souhaitent donc monter un second projet d’expérimentation, d’une durée minimale de deux ans.
Suite à cela, si efficacité il y a, les deux produits devront être homologués, ce qui repousse
la mise en marché potentielle à dans trois ans minimum.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Les chambres d’agriculture dévoilent leur plan stratégique

Les chambres d’agriculture ont dévoilé cet été leur projet stratégique pour la période 2019-2024. L’assemblée permanente des…

Vignette
Les crémants jouent collectif pour progresser à l’export
Alors que le marché français des effervescents est jugé mature, les huit appellations françaises de crémant veulent se promouvoir…
Vignette
Les Vignerons ardéchois s’engagent à protéger la faune
L’Union des vignerons ardéchois a annoncé la signature d’une convention de partenariat avec la Ligue pour la Protection des…
Vignette
Vers une modulation du travail du sol en temps réel
Le capteur SoilXplorer de CNH établit des cartographies de variabilité intraparcellaire des sols et pilote en direct les outils…
Vignette
Beaujolais : 30 % de pertes suite à la grêle
Dimanche 18 août en fin de journée, la grêle s’est invitée sur les terroirs des Pierres Dorées, un secteur pourtant protégé par…
Vignette
Le soufre a-t-il accentué les effets de la canicule ?
Les applications de soufre avant l’épisode de canicule du 28 juin dernier ont parfois aggravé les symptômes observés de brûlures…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole