Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des producteurs de champagne optimistes avant le Brexit

Le Brexit était au cœur d'une table ronde organisée lors du salon VITeff, le 15 octobre, à Épernay. Trois ans et demi après le référendum qui a engendré ce processus laborieux, le flou demeure sur l'issue du Brexit mais des effets sont déjà mesurés.

conférence sur le Brexit au Viteff 2019
Christophe Juarez (Nicolas Feuillatte), la journaliste Marion Van Renterghem, et Charles-Armand de Belenet (Bollinger) ont tenté de décoder les enjeux du Brexit pour la filière champagne.
© G. Perrin

Pour les producteurs de champagne, le voisin britannique reste le premier débouché à l’export (26,7 millions de cols en 2018).

Christophe Juarez, directeur général de Nicolas Feuillatte, souligne que les conséquences du vote « Leave » (quitter l’Union Européenne) de juin 2016 a eu un effet immédiat sur les prix (+20 % à +25 %) et les ventes.

Son homologue Charles-Armand de Belenet (Bollinger) remarque quant à lui que la facturation en livres sterling a permis de ne répercuter qu’une partie de la hausse des coûts. Cela a occasionné un repositionnement tarifaire du champagne qui enthousiasme la prestigieuse maison.

Mais pour Christophe Juarez, plus soucieux de préserver les volumes, il convient de  « ne pas négliger la fragmentation entre hauts et bas revenus » que le Brexit tend à accentuer.

En attendant le couperet annoncé au 31 octobre, chacun se prépare. Bollinger a envoyé « six mois de stocks » de l’autre côté de la Manche ces derniers mois. Selon le dirigeant de Nicolas Feuillatte, « le champagne redevient plus vendu cette année », avec une partie de la distribution qui revient vers « de petits supermarchés en ville ».                                                                                                           

« Le plus dur est derrière nous », affirment de concert les deux cadres champenois. Un point de vue résolument optimiste alors que le suspens du Brexit se poursuit.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Déléguer la gestion de son parc à barriques
Pour alléger les contraintes de temps, d’argent, et d’organisation d’un parc à barriques, la société H&A lui applique le…
Vignette
Mystère et bulles de champagne
La matinée technique des œnologues de Champagne avait lieu en parallèle du salon Viteff, le 18 octobre dernier. L’occasion de…
Vignette
Les vins nature bousculent les codes de la communication
Les vins nature construisent peu à peu leur notoriété, et s’appuient pour cela sur des stratégies de communication fortement…
FDSEA et JA de la Manche démontrent le non fondement technique des ZNT de 150 m
Portail réussir
La ferme expérimentale de la Blanche Maison à Pont-Hébert dans la Manche a servi de cadre à une démonstration de pulvérisation de…
Vignette
L'opération Blaye au comptoir de retour à Paris
La 24e édition de l’opération Blaye au comptoir revient à Paris mercredi 6 et jeudi 7 novembre 2019. Une vingtaine de…
Vignette
Petite restauration et dégustations de vin : quelques règles à connaître
Proposer des mets pour accompagner la dégustation des vins de l’exploitation est une piste pour conquérir des clients. Lorsqu’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole