Aller au contenu principal

Des piquets à base de sarments

Dès cet automne, la toute nouvelle société Vitis Valorem, basée à Corpeaux (Côte-d’or), va commercialiser des piquets de vigne éco-conçus à base de sarments.

Une fois réduits en poudre, les sarments sont mélangés à une résine synthétique puis moulés dans une presse pour se transformer en piquet.
Une fois réduits en poudre, les sarments sont mélangés à une résine synthétique puis moulés dans une presse pour se transformer en piquet.
© Vitis Valorem

“ En longeant, de novembre à mars, la route de la Côte de Beaune, chaque année, je me désolais de cette débauche d’énergie déployée dans les vignes pour tailler et brûler les sarments et je me disais qu’il était bien dommage de ne pas en faire autre chose ”, indique Stéphane Bidault, créateur de la la société Vitis Valorem. Après dix ans de réflexion, il imagine, voici trois ans, de transformer ces sarments en piquets pour le palissage des vignes. Le procédé, désormais breveté, qui a été mis au point consiste à broyer finement les sarments qui sont ensuite mélangés à une résine thermoplastique. “ Le produit obtenu s’avère plus résistant que les piquets en bois, présentant une durée de vie de 10 à 15 ans. Autre intérêt : il est aussi beaucoup plus léger. De plus, nous lui avons ajouté certaines fonctionnalités comme des passe-fils et des supports. ” Une filière de ramassage des sarments est en train de se mettre en place chez un réseau de vignerons. “ Le ramassage est gratuit. Ce qui en fait un échange gagnant-gagnant. ”


Entre 3 et 4 euros


Ce piquet éco-conçu sera commercialisé au même prix que son homologue en bois, soit entre 3 et 4 euros. Selon le même principe de production à base de sarments de vigne, Vitis Valorem devrait proposer également des tuteurs-jalons et des agrafes qui seront, elles, entièrement biodégradables.

Les plus lus

Gérard Genty a transmis une partie de son domaine à Anaïs Pertuizet.
Transmission : « J’ai restructuré une partie de mes parcelles viticoles »

Gérard Genty, ex-viticulteur à Lantignié, dans le Rhône, a opté pour un mélange de solutions lors de sa retraite. Une partie…

Le fonds d'urgence annoncé par Marc Fesneau en réponse à la crise viticole et aux manifestations vient d'être mis en place.
Fonds d’urgence viticole : attention, les délais sont serrés !

Promis par le ministre de l’Agriculture suite aux manifestations, le fonds d’urgence est désormais opérationnel. Il est ouvert…

Crise viticole : Marc Fesneau annonce un plan de 230 millions d'euros

Invité ce mercredi 31 janvier sur Sud Radio, le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau a dévoilé les mesures du plan viticole…

Pellenc lance le châssis polvalent économique et évolutif Combiviti.
Pellenc Combiviti - Un châssis porte-outils économique et évolutif

Pellenc complète son offre en châssis polyvalents, avec un modèle d'entrée de gamme et évolutif.

Henri Serral, viticulteur dans l'Aude, réclame notamment un accès à l'eau.
Manifestations agricoles : « La situation est très critique, nous sommes en train de perdre le vignoble »

Henri Serral, viticulteur à Portel-des-Corbières, dans l’Aude, va aller manifester demain. Voici les trois mesures qu’il…

Le pulvé autonome Kfast est doté de quatre roues motrices et directrices.
Kubota/Fede - Un pulvérisateur automoteur et autonome pour les vignes et vergers

Kubota présente un robot de pulvérisation, le Kfast. 

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole