Aller au contenu principal

Des essais de piégeage de la cicadelle en demi-teinte

À la demande d’un collectif de viticulteurs du Beaujolais, la chambre d’agriculture du Rhône a testé le piégeage des cicadelles pour lutter contre la flavescence dorée.

Les techniciens de la chambre d’agriculture 
du Rhône et les viticulteurs 
du Beaujolais ont installé 80 plaques jaunes 
et engluées 
pour piéger la cicadelle de la flavescence dorée.
Les techniciens de la chambre d’agriculture
du Rhône et les viticulteurs
du Beaujolais ont installé 80 plaques jaunes
et engluées
pour piéger la cicadelle de la flavescence dorée.
© Chambre d'agriculture du Rhône

Fin juin, les viticulteurs du comité de lutte contre la flavescence et la chambre d’agriculture du Rhône ont mis en place des piégeages sur une petite parcelle de 22 ares du Beaujolais. Le but : tester une méthode de lutte alternative aux insecticides, contre la cicadelle vectrice de la flavescence dorée. Diverses densités de pièges jaunes englués ont été réparties sur les piquets de la parcelle, afin de définir la plus adéquate. La parcelle, en limite de zone obligatoire de traitement, a été régulièrement contrôlée tout au long de l’été et les pièges renouvelés au moindre lessivage ou à saturation.



Meilleur résultat avec 620 pièges par hectare


La modalité ayant la plus forte densité de papiers (620 par hectare) a été la plus efficace, attirant en moyenne 1,5 cicadelle adulte par piège, contre 0,6 sur les deux autres densités (260 et 340 papiers par hectare). « Mais nous avons un regret, nuance Caroline Le Roux, de la chambre d’agriculture : nous ne sommes pas arrivés à saturation des pièges. Nous ne savons donc pas à partir de quelle densité de papier la quantité de cicadelle piégée serait stable. » Et de poursuivre : « 620 papiers par hectare est une forte densité ; cela équivaut à une plaque engluée par piquet. La mise en œuvre est compliquée. En mettre plus serait trop contraignant. »
Autre regret, ce piège a un fonctionnement chromatique et ne cible donc pas un insecte en particulier. De nombreux autres auxiliaires ont ainsi été attrapés. Caroline Le Roux espère néanmoins approfondir les références techniques sur ces pièges et refaire un essai dans d’autres situations ou sur un réseau de parcelles l’année prochaine. « Ce test a permis de défricher cette technique, résume-t-elle. Néanmoins, il est trop tôt pour conclure sur cette méthode de lutte ; il faut rester prudent quant à sa réelle efficacité. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
La nouvelle gamme de tracteurs spécialisés T4 culmine désormais à 120 ch.
New Holland – La nouvelle génération de tracteurs spécialisés atteint 120 ch
La nouvelle génération de tracteurs spécialisés New Holland T4 V/N/F a été dévoilée au Sitevi.
[VIDEO] " Le désherbage électrique intercep m'a permis de venir à bout de l'érigeron "
Nous avons suivi pendant toute la saison 2021 l'outil de désherbage électrique intercep de Zasso, acquis par Sylvain Philip au…
Les nouveaux tracteurs Claas Nexos bénéficient d'un plancher plat.
Claas - Le nouveau Nexos culmine à 120 ch
Claas dévoile son nouveau tracteur spécialisé Nexos.
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole