Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des essais de piégeage de la cicadelle en demi-teinte

À la demande d’un collectif de viticulteurs du Beaujolais, la chambre d’agriculture du Rhône a testé le piégeage des cicadelles pour lutter contre la flavescence dorée.

Les techniciens de la chambre d’agriculture 
du Rhône et les viticulteurs 
du Beaujolais ont installé 80 plaques jaunes 
et engluées 
pour piéger la cicadelle de la flavescence dorée.
Les techniciens de la chambre d’agriculture
du Rhône et les viticulteurs
du Beaujolais ont installé 80 plaques jaunes
et engluées
pour piéger la cicadelle de la flavescence dorée.
© Chambre d'agriculture du Rhône

Fin juin, les viticulteurs du comité de lutte contre la flavescence et la chambre d’agriculture du Rhône ont mis en place des piégeages sur une petite parcelle de 22 ares du Beaujolais. Le but : tester une méthode de lutte alternative aux insecticides, contre la cicadelle vectrice de la flavescence dorée. Diverses densités de pièges jaunes englués ont été réparties sur les piquets de la parcelle, afin de définir la plus adéquate. La parcelle, en limite de zone obligatoire de traitement, a été régulièrement contrôlée tout au long de l’été et les pièges renouvelés au moindre lessivage ou à saturation.



Meilleur résultat avec 620 pièges par hectare


La modalité ayant la plus forte densité de papiers (620 par hectare) a été la plus efficace, attirant en moyenne 1,5 cicadelle adulte par piège, contre 0,6 sur les deux autres densités (260 et 340 papiers par hectare). « Mais nous avons un regret, nuance Caroline Le Roux, de la chambre d’agriculture : nous ne sommes pas arrivés à saturation des pièges. Nous ne savons donc pas à partir de quelle densité de papier la quantité de cicadelle piégée serait stable. » Et de poursuivre : « 620 papiers par hectare est une forte densité ; cela équivaut à une plaque engluée par piquet. La mise en œuvre est compliquée. En mettre plus serait trop contraignant. »
Autre regret, ce piège a un fonctionnement chromatique et ne cible donc pas un insecte en particulier. De nombreux autres auxiliaires ont ainsi été attrapés. Caroline Le Roux espère néanmoins approfondir les références techniques sur ces pièges et refaire un essai dans d’autres situations ou sur un réseau de parcelles l’année prochaine. « Ce test a permis de défricher cette technique, résume-t-elle. Néanmoins, il est trop tôt pour conclure sur cette méthode de lutte ; il faut rester prudent quant à sa réelle efficacité. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La nouaison approche : sortez les machines à vendanger !
En Nouvelle-Zélande, le domaine Villa Maria fait un passage de machine à vendanger peu après la floraison. Cela permet de faire…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole