Aller au contenu principal

Des barriques sauvées du feu

Installé en Charente-Maritime, Jean-Luc Chaillou récupère des vieilles barriques menacées de destruction pour leur redonner une nouvelle vie sous forme d’objets ou de mobilier. Une façon créative de pratiquer l’économie circulaire.

Voir des barriques devenues inutiles finir au bûcher a toujours contrarié Jean-Luc Chaillou. Il y a une dizaine d’années, il a donc décidé de mettre son goût pour le travail du bois au service de fûts abandonnés. Les barriques, il les connaît intimement puisqu’il a été auparavant tonnelier dans plusieurs tonnelleries charentaises. Il sait combien d’heures de travail ont déjà vu passer les morceaux de bois qu’il récupère.

Il a baptisé sa petite entreprise Barrique à brac, parce qu’il vit à Saint-Germain-de-Vibrac, mais aussi parce qu’il est capable de transformer des douelles en une multiplicité de choses. Tabouret de bar, table basse, banc, siège, porte-bouteilles, Vespa en bois pour décorer la vitrine d’une épicerie italienne, horloge, présentoir à bouteilles en forme de trottinette, couverts à salade, abeille pour un marchand de miel… Jean-Luc Chaillou ne manque jamais d’idées.

Des barriques de cognac de préférence

Ce récupérateur inspiré n’achète rien ou presque. Il débarrasse les chais et les maisons des barriques indésirables. Il arrive que des personnes lui en apportent directement, avec même souvent une idée pour les transformer, croquis à l’appui.

S’il trouve des barriques assez variées et dans tous les états, il a tout de même ses préférences. Il affectionne celles de cognac, un peu par fidélité à sa région mais surtout parce qu’à la différence de celles de vin, elles sont dépourvues de gravelle. "L’éliminer désaffûte les outils". Tomber sur une vieille pièce d’avant les années 50/60 le comble parce qu’elle offre encore plus de possibilités. "Ce qu’on fait aujourd’hui, c’est calibré. Avant ils prenaient le bois qu’ils avaient. Les épaisseurs variaient".

Tous les éléments de la barrique retrouvent une seconde vie

Son défi est d’utiliser tous les éléments des barriques. Pour valoriser les cercles, il a donc appris à souder. Il aime travailler sur commande. Cet été, il a ainsi réalisé à la demande d’un viticulteur, des panneaux gravés issus de fonds de barriques pour décorer un chai lors des journées portes ouvertes. Il collabore aussi à des aménagements de boutiques, ou de bars à vins qui apprécient ses tabourets de bar. Il invente des objets ou du petit mobilier qu’il vend sur des foires, fêtes ou brocantes le week-end. "Les gens qui ne connaissent pas les barriques ne peuvent pas soupçonner que tout le bois des objets en provient", s’amuse-t-il.

S’il devait citer une source d’inspiration, ce serait l’Afrique. Il trouve fascinant que l’on y "fasse des objets beaux à partir de rien""Je ne me donne pas de limites, j’aime faire des trucs nouveaux", lance-t-il avec malice. Certaines de ses créations sont tout de même devenues des sortes de standard comme ses petits tabourets ou ses tables basses. Il les refait volontiers… mais cherche toujours un petit détail à modifier, comme pour prouver l’infinie créativité que recèle un simple fût !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

New Holland retrouve la première place du podium concernant les parts de marché des immatriculations de tracteurs spécialisés.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2021 - New Holland renoue avec la première place.
Les ventes de tracteurs vignes et vergers évoluent à la hausse et atteignent un volume élevé. New Holland récupère sa place de…
Bobard conforte sa place de leader, devant Tecnoma et Dérot.
Immatriculations des tracteurs enjambeurs 2021 - Bobard assoit sa position de leader
Après une année creuse, le marché des tracteurs enjambeurs repart à la hausse. Dans ce contexte, Bobard conforte sa suprématie.  
[VIDEO] Démonstration de semis sur le cavaillon de la vigne par hydroseeding
Lors d'une démonstration en octobre dernier sur son site de Tulette dans la Dôme, le groupe Perret a présenté aux viticulteurs la…
Rétrospective : les cinq vidéos qui vous ont le plus intéressés en 2021
Quelles vidéos ne fallait-il pas manquer en 2021 sur Réussir Vigne ? Top cinq de nos films les plus visionnés.
ZNT : consultation ouverte pour la règlementation sur les zones de non-traitement
C'est parti ! La nouvelle mouture de la règlementation ZNT est finalisée. Le gouvernement vient de lancer la consultation des…
Michel Issaly, vigneron au domaine de la Ramaye, à Gaillac dans le Tarn
« Depuis que je mets en place des techniques permacoles, j’ai réduit ma surface de 6,5 à 3,5 hectares »
Michel Issaly, vigneron au domaine de la Ramaye, à Gaillac dans le Tarn, conduit son vignoble en essayant de respecter au mieux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole