Aller au contenu principal

Délais raccourcis pour les aides à l’investissement

les dossiers d’aides aux investissements devront être finalisés 
au plus vite afin de gagner deux mois sur leur instruction, tel est le vœu de FranceAgriMer.
les dossiers d’aides aux investissements devront être finalisés
au plus vite afin de gagner deux mois sur leur instruction, tel est le vœu de FranceAgriMer.
© C. Bioteau

Il y a finalement eu plus de peur que de mal. Au 15 octobre, FranceAgriMer a bien réussi à payer l’intégralité de l’enveloppe OCM. Mais deux jours avant la date butoir, l’organisme n’était encore pas certain d’y arriver. « Nous avons eu des soucis informatiques et des problèmes sur le calendrier de plantation, explique Anne Haller, directrice déléguée à la filière vin chez FranceAgriMer. Les conditions météorologiques ont reporté les dates de plantations et donc l’instruction des dossiers. » Il s’agirait d’éviter de réitérer cette situation.


En janvier et en mars, dépôt des dossiers


Pour ce faire, la filière a décidé de mettre en place de nouvelles mesures. Si toutes ne sont pas encore définies, une a été actée. Il s’agit de diminuer par deux la période de dépôt des dossiers d’aides à l’investissement. Le « guichet » sera ouvert du 6 au 31 janvier, avec un délai courant jusqu’au 27 février pour compléter le dossier. Une seconde, couvrira le mois de mars, avec jusqu’à fin avril pour apporter les pièces manquantes. Le but : qu’un maximum de dossiers soient bouclés fin février, afin de pouvoir recruter du personnel pour procéder à leur instruction et au décaissement au plus vite. Un dossier incomplet en février pourra être redéposé en mars. L’arrivée de nouvelles mesures devrait également permettre de fluidifier les paiements, ce dont les Vignerons indépendants de France doutent...

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Un enherbement trop haut ou un travail du sol trop récent peut aggraver les effets du gel de printemps. © J.- C. Gutner
Quels effets de l’herbe et du travail du sol sur le risque de gel en viticulture ?
Avec la limitation du glyphosate, les situations enherbées ou travaillées vont devenir de plus en plus fréquentes. Or elles n’ont…
[VIDEO] Lancement de l'Herbiduo, un outil qui combine travail du sol intercep et herbicide de pré-levée

Fruit de la collaboration entre le groupe CAPL et le constructeur provençal de matériels viticoles Hervé & Mauricio, l'…

Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole