Aller au contenu principal

[Covid-19] Une agence de com' sur le vin délivre des conseils gratuits

Face à la situation sanitaire et économique inédite engendrée par le Coronavirus, l'agence de communication La Bicyclette de Paul, spécialisée dans la filière viticole, lance une proposition solidaire. Elle s'est aussi rapprochée de Vin & Société pour développer une initiative de soutien par la communication à l'échelle nationale.

Sylvère Roger, La Bicyclette de Paul
Face à une situation totalement inédite, qui ajoute de nouvelles difficultés pour les entreprises viticoles, Sylvère Roger, patron de l'agence La Bicyclette de Paul, veut montrer que la communication, même à distance, peut jouer un rôle essentiel pour la vie économique des exploitations..
© La Bicyclette de Paul

Des conseils de communication de crise gratuits, c’est ce que propose, depuis le 17 mars, La Bicyclette de Paul, une entreprise de communication implantée à Dijon. Sylvère Roger, le patron de l’agence, a lancé cette offre solidaire pour lutter contre le « fatalisme » face au contexte d’angoisse sanitaire et économique né de l’épidémie de Covid-19. L’agence se propose d’accompagner gratuitement des domaines, associations de vignerons ou interprofessions pour la communication de crise que la situation impose.

Des conseils dispensés à distance par l'équipe de l'agence

Entre le lancement de la proposition mardi 17 mars matin et mercredi après-midi, une quinzaine d’appels avaient été traités par les 5 personnes de l’équipe, qui continuent par ailleurs à s'occuper de leurs clients. « Ce sont surtout des domaines souvent familiaux, des jeunes vignerons, des vignerons indépendants qui nous appellent », décrit Sylvère Roger. Pour lui il s’agit avant tout de bienveillance, "d’être à l’écoute". 

La préoccupation numéro un de ses interlocuteurs est « comment garder le lien sans être intrusif ou égoïste avec le CHR, le B to B et les importateurs. Souvent nos interlocuteurs ont besoin d’être confortés dans ce qu’ils ont en tête ». Les conseils portent par exemple sur le type de message à rédiger à l’intention des clients, sur le moment optimal pour communiquer, sur le réseau à choisir. Evidemment, les conseils sont délivrés à distance, par mail, téléphone ou skype.

« Jusqu’à l’été ça sera compliqué, pronostique Sylvère Roger. Il faut donc anticiper et refaire entièrement le planning 2020 voire 2021». La proposition tient jusqu’au 15 avril 2020 (1) et l’agence est prête à la prolonger en cas de rallongement du confinement.

Un hashtag pour communiquer et échanger

Dans le cadre du « plan national d’aide à distance » qu'il souhaite développer, le patron de la Bicyclette de Paul s’est rapproché de Vin & Société. Dans un communiqué publié le 19 mars, les deux entités invitent « tous les acteurs de la vigne et du vin à partager leur métier au quotidien à travers des photos et des vidéos postées sur les réseaux sociaux en mentionnant le hashtag #LaVigneContinue ».

L’idée est de maintenir une dynamique positive malgré le contexte, avec un double objectif : pour le grand public, « faire découvrir aux Français la richesse d’un métier pas comme les autres » ; pour le monde viticole, « partager les initiatives d’entraide » mises en place face aux difficultés économiques actuelles.

(1) L'agence se contacte sur solidarite@bicyclettedepaul.fr ou au  03.79.36.10.57

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les vendeurs de phyto ne peuvent officiellement plus vous conseiller depuis le 1er janvier
Désormais la loi interdit aux fournisseurs de produits phytosanitaires de jouer le rôle de conseil tel qu'il existait jusqu'à…
L'utilisation de filets d'ombrage pourrait être un levier à moyen terme pour s'adapter à la hausse des températures et le changement du profil des vins. © CA 84
Cinq pratiques viticoles pleines d’avenir
Autres temps, autres mœurs. Le changement du climat et l’avènement de l’agroécologie vont faire évoluer petit à petit le…
Robert Plageoles, vigneron au domaine éponyme, a fait référencer les pieds de vigne sauvage de la forêt de Grésigne afin de les protéger des arrachages intempestifs. © J. Gravé
La vigne sauvage, un potentiel en tant que porte-greffe à explorer
Dans le Tarn, Robert Plageoles, du domaine Plageoles, se passionne pour la vigne sauvage, ou Vitis sylvestris. Persuadé que son…
Flavescence dorée : la réglementation évolue
Début 2021, un nouvel arrêté de lutte contre la flavescence dorée et son agent vecteur devrait être publié. Des discussions sont…
Les turricules témoignent de la présence de vers de terre, et donc d'une partie de l'activité biologique. © C. Gloria
À la reconquête de la fertilité biologique des sols viticoles
Anciennement perçu comme un simple réservoir, le sol et son fonctionnement reviennent petit à petit au centre des préoccupations.
Cédric Moussé ne manque pas d'expliquer sa démarche lorsqu'il reçoit des clients au caveau. © J.-C. Gutner
Limiter son empreinte carbone à la vigne et au chai
Vigneron à Cuisles, dans la Marne, Cédric Moussé a intégré dans sa stratégie d’entreprise la modération de l’impact de sa…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole