Aller au contenu principal

roussillon
Communication conjointe avec l’Espagne

C’est une alliance pour le moins inédite ! Le CIVR (Conseil interprofessionnel des vins du Roussillon), et l’Association des producteurs espagnols à base de grenache (Garnacha origen association) unissent depuis un an leurs forces et leurs budgets, pour promouvoir le grenache, ce cépage emblématique du pourtour méditerranéen, aux États-Unis et Canada. « Et les résultats sont bien au-delà de ce que nous pouvions attendre, se réjouit Éric Aracil, du CIVR. L’accroche est spectaculaire ! Nous avons beaucoup de retours positifs d’importateurs et de journalistes. » Tant et si bien qu’ils envisagent d’étendre cette collaboration à d’autres marchés.

Un budget global d’un million d’euros

Pour gérer l’opération, les cinq dénominations d’origine espagnoles (catalanes et aragones) et les IGP et AOC du roussillon (à l’exception du muscat de rivesaltes) ont créé un consortium commun. Le budget global est d’environ 1 M€ par an, dont 80 % proviennent d’aides européennes.

La campagne triennale, qui s’étend jusqu’à fin 2019, vise à « familiariser les professionnels et les consommateurs nord-américains avec l’offre européenne en vins de grenache, tout en offrant un soutien promotionnel aux producteurs et marques sur les points de vente », met en avant l’agence Sopexa dans un communiqué. Et ce, grâce à une campagne multicanal, avec un programme média, des partenariats avec des sites d’e-commerce, des événements professionnels ou encore une mise en avant des appellations dans des festivals grand public. Une stratégie probante qui montre une fois de plus que l’union fait la force.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Le fort pouvoir mellifère de la phacélie est un précieux allié dans les cultures. © Jouffray-Drillaud
La phacélie, une plante alliée du vignoble
La phacélie est une plante utilisée dans certains mélanges d’engrais verts viticoles pour son très fort pouvoir mellifère et sa…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole